C'est dans le Web

Risibles amours

Les Français sont excellents dans la comédie de situation. C’est historique. Lors de ma dernière visite à Paris, je voulais aller au Théâtre (avec un T majuscule). 

Je suis tombée sur un agenda culturel en ligne où les pièces sont classées par popularité. Voici quelques titres des comédies de l’heure.

Le Clan des divorcées
Homme femme mode d’emploi
Ma femme me prend pour un sextoy
Amour et Chipolatas
Le mariage nuit gravement à la santé
Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus
Les monologues du vagin
Les monologues du pénis
Mars et Vénus – La guerre des sexes
Un homme viiite! 
Elisabeth Buffet – Seule dans sa culotte
Amour sur place ou à emporter
Moi, mon mari, mes emmerdes
J’ai le type même d’une fille sans type

Euh.. Où sont les Molière, Racine et Brecht? Bien entendu, les classiques sont introuvables dans les premières pages de ce classement par popularité. Quand ma vie ressemble un peu trop à un Feydeau, que j’en ai marre de tout ce marivaudage, je préfère voir une tragédie grecque pour me changer les idées!

Risibles amours, c’est le titre d’un roman de Milan Kundera que j’ai lu il y a longtemps. 
J’ai toujours aimé son humour un peu noir, son détachement philosophique.  
Non, l’amour n’est pas toujours drôle! 
Mon humour un peu noir est né dans l’absurdité de la non-réciprocité. 
Ni victime, ni bourreau, je ne suis qu’une amoureuse un peu risible.

Rideau!
Les comédiens se démaquillent.