Famille tout compris

Star Wars : où sont les figurines d’héroïnes?

Rey, personnage central du dernier Star Wars, a été laissée de côté par les fabricants de produits dérivés. Pourquoi? Parce les garçons ne seraient pas intéressés par les figurines d’héroïnes. Est-ce que cette sous-représentation féminine dans les jouets de Star Wars vous choque, demande Marianne Prairie.

Famille_tout_compris

Si vous êtes assurément familier avec le battage médiatique du plus récent Star Wars, vous avez peut-être vaguement entendu parler de cette controverse au sujet de Rey, la nouvelle héroïne du Réveil de la force. Depuis la sortie du film, les produits dérivés et les jouets à son effigie sont plutôt difficiles à dénicher. Sur les réseaux sociaux, le mot-clic #WheresRey a abondamment circulé au cours des dernières semaines. De nombreux fans se sont notamment plaints de son inexplicable absence du jeu Monopoly édition spéciale « Guerre des étoiles », mais aussi du fait que plusieurs ensembles de jouets ne comprennent que des figurines de personnages masculins.

Rey avec son véhicule hyper-rapide et son acolyte BB-8. L’équipement qu’elle porte sur la tête ne s’enlève pas. Faudrait surtout pas qu’on sache qu’il y a une fille en dessous.

Rey avec son véhicule hyper-rapide. L’équipement qu’elle porte sur la tête ne s’enlève pas. Faudrait surtout pas qu’on sache qu’il y a une fille en dessous. Source: Amazon.

Au début de janvier, l’éditeur de jeux Hasbro, fabricant de la plupart des produits dérivés du film, s’est expliqué sur le cas du Monopoly dans un communiqué peu convaincant. Je paraphrase : « Merci de votre intérêt, nous allons corriger la situation. Si Rey n’est pas là, c’est parce qu’on ne voulait pas révéler de punch avant la sortie du film. » Ouais, ouais, ouais. La fille n’est pas du tout au centre de l’affiche, dévoilée deux mois avant la sortie en salles, t’sais.

chatelaine star wars affiche

La semaine dernière, un informateur anonyme, travaillant de près avec les producteurs de Lucasfilm (propriété de Disney), a révélé les vraies raisons derrière cette sous-représentation féminine. Cette personne était présente lors de la démonstration des prototypes de jouets réunissant les fournisseurs et les dirigeants de Lucasfilm. Elle a été témoin du processus qui a forcé les fabricants de produits dérivés à abandonner les propositions de produits mettant en vedette Rey.

Vous avez bien lu : forcé à abandonner.

En effet, dans un entretien sur le site Sweatpants and Coffee, on peut lire : « Au départ, les discussions étaient positives, mais au fil des rencontres, un ou plusieurs individus ont soulevé des inquiétudes à propos de la présence de personnages féminins dans les produits Star Wars. Finalement, on a spécifiquement exigé des fournisseurs qu’ils excluent le personnage de Rey de toute la marchandise promotionnelle reliée à Star Wars. »

L’informateur rapporte même qu’on lui a dit : « On sait ce qui vend. Aucun garçon ne veut recevoir un produit avec un personnage féminin dessus. »

chatelaine star wars wtf

Rey est unanimement considérée comme l’héroïne principale du film et elle est appréciée du public, petits ou grands fans de tous genres confondus. Pourtant, une poignée de jambons d’individus puissants a jugé qu’elle était peu « vendable », SPÉCIFIQUEMENT PARCE QUE C’EST UNE FILLE. Ça me sidère. Et ça me désespère parce que cette tendance à minimiser l’importance des personnages féminins dans les univers de superhéros ou de science-fiction n’est pas une nouveauté. Black Widow des Avengers et Gamora des Guardians of the Galaxy ont récemment subi le même traitement. Pensons également à Skye dans Paw Patrol.

chatelaine star wars laser brain

J’ai donc pensé faire une liste des leçons que les laser brains de Lucasfilm et Disney pourraient tirer de cet échec :

  • Arriver en 2016.
  • Être vraiment attentif à l’histoire du film Le réveil de la force au lieu d’être obnubilé par leurs pratiques de marketing genré.
  • Reconnaître que beaucoup beaucoup de filles aiment Star Wars.
  • Savoir que plusieurs filles cherchent à s’identifier à des personnages féminins forts (les princesses ont leurs limites) et que plusieurs garçons apprécient ces mêmes personnages.
  • Comprendre que de telles déclarations (« Aucun garçon ne veut recevoir… » ) sont insultantes pour les filles, mais aussi pour les garçons qui aiment les figurines de filles.
  • Noter que les enfants s’inspirent d’un univers qu’ils aiment pour inventer leurs propres histoires et que l’absence de Rey peut influencer la construction de leur imaginaire en limitant les jeux de rôles.
  • Arrêter de nous prendre pour des idiots avec un portefeuille.
  • Cesser de propager le stéréotype que les garçons croient que les filles c’est yark. C’est souvent juste une « passe », de laquelle Lucasfilm devrait sortir d’ailleurs.
  • Avouer qu’ils ont manqué une excellente opportunité de surprendre le monde entier avec des produits qui reflètent les valeurs de diversité dans l’air du temps.
  • Comprendre que lorsqu’une personne botte des derrières, on se fout pas mal de ce qu’elle a dans les bobettes.

Est-ce que cette sous-représentation féminine dans les jouets de Star Wars vous choque?

– – –

Pour écrire à Marianne Prairie: chatelaine@marianneprairie.com

Pour réagir sur Twitter: @marianneprairie

Marianne Prarie est l’auteure de La première fois que… Conseils sages et moins sages pour nouveaux parents (Caractère)