Vie pratique

Le temps à offrir en cadeau

Et si, cette année, à Noël, nous donnions de notre temps à nos proches plutôt qu’un gadget tendance ? Mode d’emploi pour préparer ce présent inoubliable.

Déterminer ses priorités

Qu’est-ce qui compte vraiment pour soi ? Bien souvent, les meilleures intentions finissent par passer à la trappe en raison d’un horaire surchargé. «­ Voilà pourquoi il faut mettre de l’ordre dans ses idées pour départager ce qui est important de ce qui est urgent », suggère Émilie Viens, spécialiste de l’organisation et de la gestion du temps. L’après-midi au spa que l’on se promet de passer entre sœurs n’est peut-être pas urgent… mais il mérite bel et bien une place à l’agenda. Pareil pour la dégustation de vins que l’on souhaite faire avec son amie d’enfance. « Après avoir déterminé l’activité qu’on veut réaliser, on inclut la tâche de planification dans les trois priorités de la semaine ou du mois », poursuit Émilie Viens. Difficile de trouver du temps ? « On en crée en refusant une invitation, en mettant la pédale douce sur les réseaux sociaux ou en déléguant la préparation du souper », dit Stéphanie Galipeau, présidente de HOP–Harmonie, Organisation & Productivité. Ces précieuses minutes récupérées ici et là pourront servir à la réalisation du projet qui nous tient à cœur.

Choisir une activité

Le café est une passion commune parmi ses copines ? Un cours sur la torréfaction ou l’art du latté sera un plaisir partagé… et sans cesse renouvelé. Si son ado veut redécorer sa chambre, on lui propose d’être son assistante. Il sera ravi d’avoir un coup de pouce, pourvu qu’on se cantonne au rôle secondaire ! On passera ainsi de longues heures en duo avec son enfant, à un âge où il préfère sans doute la compagnie de ses amis.

Bien planifier

« Pour les activités qui exigent beaucoup de préparation, il est préférable de les fragmenter en tâches à accomplir », conseille Émilie Viens. Créer un album photos de vacances pour sa tendre moitié, ça prend des heures. Pas étonnant qu’on remette ça à plus tard depuis trois ans… voire cinq ! « On devra regarder et comparer des centaines de photos, choisir une plateforme numérique et télécharger la sélection », énumère la planificatrice. Ou encore imprimer les meilleures, acheter un album et créer un bel agencement. Le secret pour s’en sortir : prévoir quelques séances de tri et répartir l’ensemble du travail sur plusieurs semaines. « On doit inscrire ces tâches à l’agenda, pas seulement sur une liste de choses à faire », précise l’organisatrice professionnelle Stéphanie Galipeau. Un piège courant : sous-estimer le nombre d’heures nécessaires. « On calcule donc la durée probable de chaque étape et on prévoit encore plus de temps à l’horaire », ajoute-t-elle.

Rester réaliste

On rêve de confectionner des biscuits de Noël en famille comme quand on était enfant ? Fort bien. Mais quelques fournées suffisent. Il n’est pas nécessaire de cuisiner tout l’assortiment de sablés, tuiles aux amandes et bonshommes de pain d’épice que faisait sa propre mère. « En choisissant ses deux recettes préférées, on s’assure d’avoir du temps pour se raconter des souvenirs et s’amuser. Autrement, ces beaux moments risquent de se transformer en corvée ! » s’exclame Émilie Viens.

Offrir du clé en main

Pour passer du rêve à la réalité, il vaut toujours mieux prendre les devants ! « Le forfait au spa, on l’achète ! Et on n’oublie pas d’appeler le beau-frère pour convenir d’une date où il pourra s’occuper des enfants », suggère Stéphanie Galipeau. Pour l’ado, on achète de la peinture blanche et on lui offre quelques nuanciers susceptibles de lui plaire, puis on se réserve deux demi-journées ensemble pour manier pinceaux et rouleaux. Autant d’occasions de faire plaisir aux autres… et à soi. Personne ne sera déçu. Promis !


Cet article est paru dans notre numéro de novembre/décembre.
Disponible par abonnement et sur Apple News.