Comment alléger sa vie?

Depuis 25 ans, les mères qui travaillent ont perdu 7 heures de loisir par semaine. Petit guide intelligent pour mieux s’en sortir.

 

La stupéfiante accélération du rythme de vie qui s’est enclenchée à partir du siècle dernier use un paquet de monde. Au Québec, environ une travailleuse sur trois âgée de 35 à 54 ans estime que ses journées sont « assez ou extrêmement stressantes ». À peu près la même proportion dit ressentir un niveau élevé de détresse psychologique. À cause des exigences familiales qui se heurtent à celles du bureau, de la liste de tâches jamais cochée en entier, de la pression de performance. Du sentiment de passer à côté de la vie, aussi. Désencombrer son quotidien n’est pas simple.

Châtelaine propose ici des conseils éprouvés par des philosophes, des psychologues, des sociologues. Il faudra du temps pour les intégrer. Mais ce sera un temps bien investi.

Impossible d'ajouter des commentaires.