Soins du visage: ce qu’on doit savoir pour avoir une belle peau

La perfection n’est pas de ce monde? Quelques petits rappels de bonne conduite envers notre peau pour tenter d’y arriver.

  0

Photo: iStock/Lucky Business

Qu’est-ce qu’une peau saine?

Anne-Sophie Brillouet, directrice recherche et développement des soins du visage chez Aveeno et Neutrogena, précise les critères d’évaluation d’une peau en santé:

1) Elle doit être bien hydratée. L’hydratation est la base incontestable d’un teint radieux: elle permet de maintenir la texture pulpeuse et prévient l’apparition des rides et des ridules.

2) Elle doit être lisse. Le grain de peau ne présente pas de rugosités.

3) Sa couleur est uniforme. Elle n’affiche pas de taches brunes (causées par le soleil ou des changements hormonaux).

 

Doit-on éviter l’eau du robinet pour se laver le visage?

Une eau très calcaire peut avoir un effet irritant. Il est important d’utiliser des produits qui respectent la barrière cutanée afin d’éviter l’irritation et la déshydratation.

 

Gel nettoyant ou crème lavante: que choisir?

«Les peaux grasses préfèrent la sensation propre et astringente d’un gel, alors que les épidermes sensibles recherchent les textures plus onctueuses d’une crème lavante qui laisse un film plus doux sur la peau», avance Anne-Sophie Brillouet.

 

Une peau grasse a-t-elle besoin d’hydratation?

Pas question de bannir ce geste essentiel. Les peaux mixtes, grasses et acnéiques doivent être hydratées. Il existe plein de formules sans huile qui nourrissent bien la peau.

 

L’exposition au soleil améliore-t-elle l’apparence de la peau à tendance acnéique?

«Ce n’est qu’une impression passagère», déclare Anne-Sophie Brillouet. La peau paraît un peu plus sèche et fait poindre l’espoir que l’acné va régresser. La vérité est tout autre. Par réaction de défense, l’enveloppe cutanée va s’épaissir, les pores s’encrasser, et les boutons regagnent du terrain de plus belle.

 

Qu’est-ce qu’on peut faire pour estomper l’apparence des pores?

Les pores ont un diamètre plus ou moins grand. Ils sont plus visibles lorsqu’ils sont obstrués de comédons… ou lorsqu’on prend de l’âge: sous l’effet de la gravité, ils ont tendance à allonger. Pour diminuer l’apparence des pores, on peut procéder à une exfoliation mécanique (avec un produit contenant des petites granules comme la cire de jojoba) ou chimique (avec une formule à l’acide salicylique qui régularise la formation de sébum). On obtient une texture uniforme qui amenuise l’aspect des petits trous. C’est ce qu’on appelle «lisser le grain de peau». Attention: exfolier n’est pas décaper, et une trop grande fréquence empirerait la situation (les glandes sébacées repartiraient en folie). Quant à l’hydratation (toujours elle!), elle renforce le collagène et l’élastine nécessaires à l’élasticité et au moelleux de la peau, retardant ainsi la déformation des pores.

 

Quels sont les meilleurs agents antibactériens à repérer dans la liste des ingrédients d’un produit?

L’acide salicylique et le peroxyde de benzoyle traquent l’ennemi — les bactéries responsables des boutons. «Ils sont tous les deux présents dans la gamme Clear Complexion d’Aveeno et dans la gamme de produits contre l’acné de Neutrogena, qu’on peut utiliser en complément avec la technologie de luminothérapie — la lumière bleue est efficace contre les bactéries», dit Anne-Sophie Brillouet.

 

 

Anne-Sophie Brillouet

 

Impossible d'ajouter des commentaires.