Brigitte Boisjoli: tête-à-tête avec une femme des plus sincères

Du gospel au country ou à la comédie musicale, Brigitte Boisjoli a une polyvalence rare. Lorsqu’elle n’est pas en studio ou sur scène, la chanteuse joue avec sa fille ou prend un bain de nature dans sa campagne. Rencontre avec une artiste attachante, qui a les deux pieds bien ancrés dans le sol.

 
Brigitte Boisjoli
Photo: Chantal Poirier/Les Archives/Le Journal de Montréal

La musique que j’écoute en ce moment

J’ai une tonne de chansons sur mon téléphone, que je fais toujours jouer en mode random. Ce matin, par exemple, j’ai écouté les grands succès de Tina Turner. J’ai chanté à tue-tête avec elle!

Les gens qui m’émeuvent le plus 

Les chanteurs et les chanteuses. Et, en même temps, comme j’exerce le même métier, je suis difficile. Il faut vraiment qu’ils soient authentiques. Ils me touchent d’ailleurs souvent encore plus en répétition, alors qu’ils sont complètement eux-mêmes, sans fard. Nanette Workman et France Castel, avec leur bagage et leur voix éraillée, m’émeuvent.

Le livre qui m’a le plus marquée

Le Zèbre, d’Alexandre Jardin. Je devais avoir 13 ans lorsque je l’ai lu, et ça m’avait bouleversée. Cette idée de vouloir entretenir un amour, de s’entêter à le faire vivre et renaître jour après jour… Je m’étais dit : « OK, c’est ça l’amour! »

Le film qui a changé ma vie

Tous les films me marquent, moi! Même les films légers ou les films de chiens… Je suis une cinéphile intense. Et pour la fan de boxe que je suis, rien ne va jamais égaler les Rocky, que je regarde en rafale et que je connais par cœur…

Une passion qu’on ne me connaît pas

J’adore le dessin. Je viens d’ailleurs de faire une salle de jeux pour ma fille, dans laquelle j’ai peint une immense jungle. Mais tsé, de gros animaux, là ! Je pense que le singe m’a pris trois jours! [Rires] La naissance de Charlie (qui a aujourd’hui deux ans) a ravivé cette passion pour les arts.

Ma cuisine préférée

Après avoir essayé tous les tartares du monde, je crois que je peux dire que je commence à être une spécialiste! Je suggère d’ailleurs le livre Tartare à la maison de Geneviève Everell. Les pages sont collées de farine et de toutes sortes de cochonneries. J’aime ça, moi, quand ça revole dans une cuisine!

Une journée satisfaisante, c’est une journée…

Où il fait beau, je suis avec ma fille, on fait plein d’activités!

Le plat que je réussis le mieux

Selon les boys de mon band, je fais la meilleure lasagne au monde. Mais je tiens à cuisiner de tout, pour que ma fille expérimente le plus de saveurs et de textures possible. Parfois, je lui dis que mon tofu, c’est du fromage… Succès assuré!

On dit de moi que je suis…

« Oh, Brigitte! t’es tellement naturelle, on a l’impression de te connaître déjà, comme si tu étais notre petite fille, notre cousine… » Ça me fait très plaisir d’entendre ça, parce que le lien de proximité est important pour moi. Lorsque je suis sur scène, je laisse beaucoup les spectateurs entrer dans ma bulle. Je pleure, je leur raconte des histoires personnelles… Ceci étant dit, j’ai quand même mon jardin secret et je peux aussi être très sauvage!

Un parfum dont je raffole

Tu sais ce qui est spécial? Quand tu sens le parfum d’un de tes ex quelque part, alors que tu ne t’y attends pas. Le sentiment du been there. Te rappeler que tu as respiré cette odeur dans le cou de quelqu’un, un être aimé, dans une autre période de ta vie…

Le parfum que je porte

Il n’y a pas longtemps, je suis allée m’acheter de la crème pour les mains chez Yves Rocher et, juste comme ça pour voir, pouche-pouche sur un p’tit carton, j’ai essayé Oui à l’amour… Adopté!

Un pays ou une ville où j’irais vivre demain matin

Je suis trop bien chez nous, à Drummondville. En plus, ma mère et ma sœur habitent tout près. Ce fantasme de partir, je ne l’ai pas. Je peux toutefois dire que je suis allée chanter à quelques reprises en Suisse et, chaque fois, j’ai ressenti un attachement. J’aime les gens qui y vivent, la bouffe, et les paysages sont à couper le souffle… Bref, je me verrais bien y prendre de longues vacances avec ma fille! 

Les circonstances dans lesquelles je trouve les meilleures idées

Dans le bois, en me promenant, ou dans le spa! C’est la fin de la journée, je suis censée arrêter de réfléchir, mais c’est là que ça se passe. Je pense à des textes et je les dis à voix haute. Tsé, en maillot de bain, comme si j’avais un public… Les voisins doivent se dire « est folle, elle se parle encore toute seule ».

Trois mots qui me définissent

Je dirais sociable et extravertie, oui, mais secrète aussi. J’aime passer du temps seule chez moi et protéger mon cocon familial.

La qualité que je voudrais développer

Arriver à être satisfaite. Ne pas être dans un projet et penser à un autre. Arrêter de vouloir, vouloir, vouloir.

Un vêtement qui me fait sentir belle

J’adore porter du mou! Dès que je termine un concert, je me change en pantalon de jogging, je mets une tuque ou une calotte pour aller prendre une bière avec les gars. Je me trouve belle en coton ouaté!

J’ai peur…

De manquer d’argent. De job. Je suis toujours en train de regarder mes contrats, mon horaire… Encore plus depuis que je suis mère.

La première chose que je fais en me levant le matin

J’enfile ma robe de chambre en gros minou et je fais du café. Je me lève toujours avant ma fille.

Les mots que je n’oublierai jamais, et ils ont été prononcés par…

J’y ai repensé tout récemment, alors que j’étais au Stade olympique pour chanter l’hymne national devant les Blue Jays et que j’avais la peur au ventre… Il y a 10 ans, à Star Académie, j’avais demandé à René Angélil: « Il y en a tellement qui sont bons, René, comment peut-on se démarquer? » Il m’avait rappelé qu’il faut « être bon au bon moment » et, en me touchant l’épaule, il m’avait dit: « Toi, t’es une championne. » J’entends cette voix chaque fois que je dois scorer!

Une expression que je dis trop souvent

Viarge! Ça sort tout seul. Même en spectacle, quand je raconte une anecdote, par exemple. Ma nounou n’est plus capable. Elle m’a déjà dit: « Arrête! C’est pas beau une fille qui parle comme ça! »

J’aime mon travail parce que…

Il contribue à ce que je devienne une meilleure personne. Je fais des progrès autant sur scène que dans ma vie personnelle.

Je souhaiterais que l’on se souvienne de moi comme de quelqu’un qui…

Aurait donné sa vie pour les autres. J’ai peut-être bien des défauts, mais j’ai la qualité d’être généreuse. Ma mère a beau me dire: « Brigitte, arrête avec tes cadeaux, c’est trop! », j’adore donner pour rendre les gens heureux.

Pour gérer mon stress, je…

Fais du yoga.

Si je n’avais pas été artiste…

J’aurais eu les mains dans la terre, travaillé dans les serres, joué avec les fleurs. Vers quatre, cinq heures, au moment où le soleil se couche, j’ouvrirais une petite bière. Le temps s’arrêterait, même si le souper n’était pas fait.

J’ai de la chance parce que…

Ma fille est en santé, j’ai une famille formidable, je vis de mon métier et… je suis équilibrée. 

Brigitte Boisjoli est en tournée au Québec jusqu’à la fin de l’automne pour présenter Women, son magnifique album hommage aux grandes figures féminines du country.

 

Impossible d'ajouter des commentaires.