Culture

Marilyn : sa dernière scène

Un livre de sa dernière séance photo avec le photographe Bert Stern.

Photo: Studio Rogers

Photo: Studio Rogers

Le décès récent d’un homme de 83 ans a fait surgir le fantôme de Marilyn Monroe, encore.

Juin 1962. Le magazine Vogue demande à Bert Stern, jeune photographe prometteur, de croquer le minois de la pulpeuse blonde. En trois jours, il prendra 2 500 photos. Au début, elle joue la star, son meilleur rôle. Dom Pérignon aidant, elle pose nue (« Pas mal pour 36 ans, non ? » lui lance-t-elle), puis laisse tomber le masque, se dévoile comme jamais, vulnérable, blessée, seule. Elle a droit de regard sur le choix final et trace un X sur les clichés qu’elle n’aime pas. Six semaines plus tard, elle est retrouvée dans son lit. Morte. Nue. Et seule.

The Last Sitting
Photos de Bert Stern
Textes de Norman Mailer.

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.