Shopping beauté

Parfums Couture

Pas les moyens de posséder un tailleur Chanel ni un trench Burberry? Nous non plus! Alors, on se rabat sur les nouvelles créations parfumées des maisons de mode, véritables signatures en flacons.



 

Fendi
L’ADN de la marque : Fondée à Rome en 1925 par Adele Fendi, la griffe est célèbre pour ses fourrures et pour ses sacs emblématiques – le sac baguette, notamment. Conjuguant luxe, fantaisie et modernité, Fendi est synonyme de jeunesse et de glamour. Son prêt-à-porter est le fruit de la collaboration de Karl Lagerfeld avec la petite-fille de la fondatrice, Maria Silvia.

La traduction parfumée : Fan di Fendi encapsule l’attitude Fendi: des femmes libres et amoureuses de la vie. Il s’agit d’un mélange floral-fruité, avec une touche de cuir: on n’en attend pas moins d’une marque reconnue pour sa maroquinerie.

Anecdote : En hommage au mythique sac baguette, le flacon est orné d’une reproduction de la boucle aux deux F.

Fan di Fendi, 105?$ les 75 ml



 

Elie Saab
L’ADN de la marque?: Ce couturier libanais officie depuis ses ateliers de Beyrouth, mais fait défiler ses collections à Paris depuis 2000. Elie Saab est reconnu pour ses robes de soirée à faire rêver. Matières d’exception, broderies et perlage expriment une élégance universelle.

La traduction parfumée?: Le premier jus de la maison met en scène la dualité du monde du couturier?: la lumière du Moyen-Orient et la modernité de l’Occident. Ce n’est pas pour rien qu’on repère dans ce mélange des notes de cèdre, de fleur d’oranger et de miel.

Anecdote?: Elie Saab est devenu célèbre en Occident quand, en 2002, Halle Berry est allée chercher son Oscar dans sa fameuse robe lie-de-vin.

Elie Saab Le parfum, 140?$ les 90 ml



 

Narciso Rodriguez
L’ADN de la marque?: Cet Américain d’origine cubaine s’est fait la main chez Anne Klein, Calvin Klein et Cerruti, avant de lancer sa propre marque en 1997. Les collections urbaines et dépouillées, fluides et architecturées de Narciso Rodriguez sont sensuelles sans jamais  être ostentatoires.

La traduction parfumée?: Plus de vitalité et de sensualité, c’est ce que souhaitait apporter Rodriguez à son élixir à succès For Her. Offert en série limitée, For Her in Color a un cœur de musc enrobé de rose, de pulpe de pêche, de patchouli, de mousse et d’un splash de vanille. Le flacon arbore un fuchsia éclatant, ce qui n’est guère étonnant chez celui qui dit aimer les couleurs franches?!

Anecdote?: La regrettée Carolyn Bessette – qu’il a connue chez Calvin Klein – a épousé John Kennedy fils dans une somptueuse robe blanche qu’il avait dessinée.

For Her In Color, Narciso Rodriguez 132?$ les 100 ml



 

Burberry
L’ADN de la marque?: Comment ne pas associer le tartan Nova Check à la marque Burberry, fondée en 1856?? Dépoussiéré à la fin de 1990 par une nouvelle équipe de création, ce label britannique – auquel on doit le célèbre trench-coat – a su se réinventer. Sa collection Prorsum, qui fait courir les fashionistas, allie tradition et modernité.

La traduction parfumée?:
Dans un cylindre au capot gravé du fameux tartan, Body s’inspire de l’authentique trench, qui n’a pas pris une ride depuis sa création. Ce chypré floral, doté de notes de pêche, de rose et d’iris mêlées au bois de santal, est luxueux, charnel et sensuel.

Anecdote?: Le trench-coat a été conçu par Thomas Burberry, inventeur de la gabardine, tissu naturellement hydrofuge. Ce dernier dessine un vêtement destiné à protéger de la pluie et du froid les militaires anglais dans les tranchées – d’où son nom – lors de la Première Guerre mondiale.

Burberry Body, 115?$ les 85 ml


 

Bottega Veneta

L’ADN de la marque?: La marque de commerce de Bottega Veneta est sans contredit ses sacs à main distinctifs, faits de cuir souple tissé façon vannerie. Le label, lancé en Italie en 1966, est synonyme de qualité et d’un savoir-faire artisanal inégalé. C’est sur ces valeurs que repose le travail de Tomas Maier, directeur artistique de Bottega Veneta depuis 2001. Son style?? Élégance et luxe discret.

La traduction parfumée?: Une villa ancienne dans la campagne vénitienne?: voilà la vision qui a servi de point de départ à ce parfum. Résultat?? Un jus construit autour de notes chyprées, avec un mélange de bergamote, de mousse de chêne et de cuir, un hommage à la tradition de la maison.

Anecdote?: Nine d’Urso – fille de la célèbre mannequin française Inès de La Fressange – est l’égérie du
premier parfum de la maison.

Bottega Veneta, 110?$ les 50 ml



 

Dior
L’ADN de la marque?: Dès 1947, Christian Dior marque la mode avec le New  Look?: une silhouette à jupe ample, d’une extrême féminité qui tranche avec les tenues strictes de l’après-guerre. Après le décès du maître, ce sont des noms aussi célèbres que Saint Laurent, Bohan, Ferré et Galliano qui feront vivre le mythe.
 
La traduction parfumée?: De son premier effluve, Miss Dior, le couturier disait?: «J’ai créé ce parfum pour voir surgir de son flacon toutes mes robes.» Avec Addict to Life, la maison rend à nouveau hommage à sa mode, à l’image d’une féminité vibrante. Son bouquet floral élégant composé de rose, de jasmin et de muguet se mêle à des notes fruitées.

Anecdote?:
Responsable du renouveau de Dior depuis 1997, John Galliano a été congédié en début d’année pour avoir tenu des propos antisémites. Sa dernière collection pour la maison est celle du prêt-à-porter de l’automne 2011.

Addict to Life de Dior, 80?$ les 50 ml



 

Maison Martin Margiela
L’ADN de la marque?: Martin Margiela est un créateur belge qui a fait sa marque à Paris dans les années 1980. Ancien assistant de Jean Paul Gaultier, il fonde en 1988 sa maison, qu’il quittera officiellement en 2009. Le style du label? Minimaliste, intellectuel et décalé. On lui associe des vêtements déconstruits, aux formes architecturales. Bref, une mode pour initiées.

La traduction parfumée?:
Untitled (sans titre en français) est un jus unisexe à la fois floral, ambré et boisé. Ce parfum anonyme ne suit pas les normes du marché?: sans égérie glamour, sans nom évocateur, il se moque du marketing de la parfumerie. Son sillage est singulier?: un jus vert où domine le galbanum, ponctué d’encens et de bois résineux.

Anecdote?: Martin Margiela n’a jamais été photographié ni interviewé en personne. Cette discrétion continue d’être cultivée partout dans la société?: les étiquettes des vêtements ne portent pas de nom, juste un chiffre.

Untitled de Maison Martin Margiela, 110?$ les 50 ml



 

Chanel
L’ADN de la marque?: Gabrielle Chanel a fondé sa maison de couture dans les années 1910. Son influence sur la mode a été colossale. On la remercie encore aujourd’hui pour ses emprunts à la garde-robe des hommes et pour avoir assoupli les codes vestimentaires féminins. Depuis 1983, Karl Lagerfeld poursuit la tradition en revisitant avec audace le célèbre tailleur de tweed.

La traduction parfumée?: Imaginé en 1970, époque de la libération des femmes, le Nº?19 original est un classique de la parfumerie?: un sillage vert et irisé qui compte de nombreuses fidèles. Cette saison, on a retravaillé l’accord initial avec des notes poudrées plus contemporaines. Enveloppé de muscs blancs, l’iris prend de l’ampleur?: c’est le Nº?19 poudré.

Anecdote?: À l’origine, ce parfum devait s’appeler «Coco», mais Chanel a finalement choisi «19», sa date de naissance étant le 19 août.

Chanel Nº 19 poudré, 138?$ les 100 ml