Beauté

Spécial cheveux

Vos cheveux sont raides, bouclés, entre deux coupes ? Ne paniquez pas ! Voici de l’aide.

Des solutions toutes simples

CHEVEUX BOUCLÉS : le naturel amélioré


Petits soins:
Un masque svp. Les cheveux très bouclés gagnent à être alourdis par un revitalisant très riche, voire un masque. Ils deviendront plus brillants, et les boucles, plus souples.

Lisser: À l’occasion seulement. Rien ne vous empêche de lisser vos cheveux de temps à autre avec un brushing fait à la brosse ronde et un produit lissant, mais il faut savoir qu’en vous obstinant à tirer sur vos cheveux vous êtes assurée de les casser. En outre, les produits de lissage ne font pas totalement disparaître les boucles : ils sont avant tout destinés aux cheveux rebelles qui ont tendance à onduler.

À faire
Hydrater les pointes avec un sérum ou un revitalisant sans rinçage  : les cheveux bouclés ont naturellement tendance à être plus secs que les cheveux droits.

À ne pas faire
Laisser sécher les cheveux à l’air libre – les boucles tomberaient au lieu d’avoir du ressort, car les cheveux sèchent toujours à partir de la racine jusqu’à la pointe.

Les bons trucs :
– Avant de sécher les cheveux, enduisez-les d’un produit de coiffage qui met les boucles en valeur et dompte les frisous.
– Réglez le sèche-cheveux à basse vitesse et soulevez les mèches du bout des doigts.
– Vous pouvez aussi utiliser un diffuseur. Prévoyez toutefois quelques minutes de plus qu’avec le séchoir seul ; comme son nom l’indique, cet accessoire diffuse l’air, ce qui le rend moins efficace.
– Une fois les cheveux bien secs, bouclez les pointes au fer si vous avez le temps ; le résultat vaut la peine.

CHEVEUX CRÉPUS : hydrater et faire briller


Rallonges :
style instantané. Pour changer de look, notre mannequin opte à l’occasion pour des rallonges capillaires. Fabriquées avec des cheveux synthétiques, elles sont minutieusement tressées sur les cheveux existants par des professionnels. L’arme secrète pour les entretenir : une lotion émolliente comme No Drip S Curl, à appliquer quotidiennement sur toute la longueur.

Bain d’huile : une brillante idée. Que vous ayez ou non des rallonges de cheveux, Michelle Roy, du Salon des Caraïbes, à Montréal, vous recommande d’effectuer chaque semaine un « bain d’huile  ». Le traitement consiste à masser les cheveux avec de l’huile d’olive, de l’huile d’aloès ou d’amande douce, puis à passer le séchoir à air chaud-tiède une quinzaine de minutes avant de faire un shampoing. Brillance garantie !

À faire
Utiliser des produits très hydratants, du shampoing aux produits coiffants ;
les masques capillaires, trèsefficaces, demandent un peu de temps, mais donnent des résultats spectaculaires.

À ne pas faire
Garder des rallonges plus de deux mois – cela peut endommager les cheveux ; avoir recours aux défrisants chimiques plus d’une fois par deux mois, ce qui risque d’irriter gravement le cuir chevelu.

Les bons trucs
– Les cheveux crépus, fragiles et secs, requièrent des soins constants et attentionnés. Lavez-les une fois par semaine, pas plus.
– Utilisez régulièrement une huile hydratante à masser dans le cuir chevelu (Luster Pink Hair Lotion, Lustrasilk, Kerasoft), offerte dans les salons spécialisés et dans certaines pharmacies ; le beurre de karité est aussi un bon choix.
– Pour hydrater vos cheveux au quotidien et leur donner une belle texture, réchauffez un peu de cire coiffante au creux de votre main et répartissez-la dans la chevelure ; terminez en froissant légèrement les pointes.
– Évitez les produits contenant de l’huile minérale, comme la vaseline : ils sont occlusifs et bouchent les pores du cuir chevelu. Ils peuvent provoquer une inflammation des follicules pileux.

CHEVEUX RAIDES ET LISSES : volume et tenue


Une bonne coupe :
essentielle. Lorsqu’on a les cheveux très raides, forcément, une bonne coupe passe au premier plan. «  Idéalement, on les fait couper toutes les six semaines pour alléger la chevelure et éliminer les extrémités fourchues   », explique la coiffeuse Marguerite Kohler. Pour créer un maximum de mouvement, demandez à votre coiffeur d’effiler légèrement vos pointes aux ciseaux.

Non aux boucles. Dans le cas de cheveux très raides, il vaut mieux travailler avec le naturel plutôt que de tenter de le chasser.

À faire
S’offrir la meilleure coupe de cheveux possible, compte tenu de notre budget ; toujours commencer le brushing en séchant les cheveux tête en bas, pour obtenir un maximum de volume à la racine.

À ne pas faire
Laver ses cheveux tous les jours : trop soyeux, trop nets, ils sont plus difficiles à coiffer et à discipliner ; toujours utiliser du revitalisant, une habitude qui mène à une accumulation de résidus et qui finit par rendre les cheveux plats.

Les bons trucs
– Gonflez les cheveux au brushing, en travaillant avec une brosse ronde de très fort diamètre pour soulever les cheveux à la racine ; même sans produit coiffant, l’effet volumateur sera remarquable.
– Changez l’emplacement de votre raie, ou alors faites retomber certaines mèches du côté opposé à celui où elles tomberaient naturellement. Volume et mouvement instantanés garantis.
– Pour la finition, travaillez avec une pommade pour soutenir les racines et garder les cheveux gonflés sur le dessus de la tête. Ce produit un peu cireux, très efficace, s’utilise avec parcimonie : réchauffez la grosseur d’un petit pois entre les doigts et répartissez délicatement dans les cheveux en frottant les mèches entre le pouce et l’index.
– Essayez aussi une pommade de définition sur certaines mèches, pour les « séparer » du reste de la chevelure.

CHEVEUX EN TRANSITION : du style entre deux longueurs


Pointes :
on coupe ! Pour faire allonger ses cheveux, il faut, oui, les couper. Une retouche occasionnelle, en plus de vous permettre de garder une jolie tête pendant la repousse, éliminera les pointes fourchues qui menacent la santé de vos cheveux.

Patience, patience… Les cheveux allongent en moyenne de 1 cm par mois (un peu plus si on est d’origine asiatique). En attendant la longueur idéale, on met en pratique des trucs qui permettent d’avoir une allure soignée pendant les semaines difficiles du « ni court ni long ».

À faire
Dégager le visage, placer les cheveux derrière les oreilles et accorder plus d’attention à sa mise en plis : entre deux longueurs, les cheveux peuvent facilement avoir l’air négligé.

À ne pas faire
Nouer les cheveux en une queue de cheval trop courte. C’est bien, vu de face, mais nettement moins bien de dos ; céder à la tentation de couper seulement la frange.

Les bons trucs
– Créez un effet chignon en tirant les cheveux vers l’arrière et en les maintenant avec des épingles à cheveux discrètement placées derrière les oreilles.
– Vaporisez généreusement les cheveux de fixatif à la racine pour donner du gonflant sur le dessus de la tête.
– Les mèches plus courtes auront besoin de beaucoup de soutien pour demeurer en place : au lieu du traditionnel fixatif, utilisez un produit de finition à tenue très ferme, comme le gel ou le spritz : répartissez généreusement dans la chevelure puis passez au sèche-cheveux. En cours de journée, si les mèches retombent sur le visage, un peu d’eau suffit généralement à les replacer.
– Au lieu de laisser pendre les mèches de l’arrière de la tête, bouclez-les vers l’intérieur au fer à friser et soutenez le tout à l’aide de fixatif.

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.