Chroniques

On mijote l'actu: les Français parodient l'accent québécois + la poutine au homard

Chaque semaine, une recette pour mieux digérer une nouvelle.

La nouvelle:

Le tweet qui a mis le feu aux poudres venait de Marie-France Bazzo, à la suite d’un sketch présenté devant les membres de l’Académie française –  dont Dany Laferrière.

L’humoriste Sophia Aram y imitait une prof de l’Université de Montréal à l’accent gros comme le bras. Révoltée, Bazzo a lancé sur Twitter: «Des Français rigolent de notre accent sous l’oeil d’un Immortel. Malaise et complaisance…». Ce à quoi l’humoriste française a répliqué: «Dites-moi, Marie-France, vous ne seriez pas un peu « épaisse »?!!! Je disais tout l’inverse dans ma chronique. #LaParodieTuConnais?»

Les deux femmes se sont expliquées lors d’un échange musclé à la radio jeudi. D’un côté, l’animatrice de C’est pas trop tôt! regrettait la complaisance et le paternalisme dont font souvent preuve les Français à l’égard des Québécois, soutenant qu’il y avait «des limites à l’humour» et que l’accent québécois de Sophia Aram n’était pas réussi. De l’autre, la comédienne d’origine marocaine répliquait que son but était justement de défendre les «particularismes de toute la francophonie». Elle a affirmé qu’on pouvait ne pas trouver son sketch drôle, mais qu’il était dangereux de mettre des limites à l’humour, évoquant au passage la tragédie de Charlie Hebdo.

La recette:

Une poutine au homard de Chuck Hughes: un plat traditionnel qui a été modernisé par un jeune chef dynamique. La preuve que les Québécois ne se réduisent pas à un cliché!