Gourmand

Détox 101

Après les abus du temps des fêtes, l’heure est à la détoxication. Il faut boire beaucoup d’eau pour éliminer les toxines, activer le métabolisme en se remettant à l’exercice, favoriser une alimentation saine et vivante, et éviter les aliments acides tels les viandes rouges, les produits laitiers, les sucres raffinés, ainsi que l’alcool et la caféine. Je vous propose quelques recettes  simples et efficaces qui auront vite fait de vous remettre ‘en foie’… donc en forme!

La première chose avant de se détoxiquer est de s’assurer que les intestins sont libres de congestion. La tisane Purification profonde de Bija est un choix naturel efficace. Elle contient plusieurs alliés du système digestif et du foie comme entre autre du pissenlit, du gingembre, de la bardane, du fenouil, et de l’ortie, spécialiste du fer et bon nettoyeur du sang.



Endives-©iStock.com/Stevenjump

Complétez vos repas avec des salades amères, composées de feuilles telles le cresson, l’escarole et l’endive. Ajoutez de la chicorée pour stimuler davantage les fonctions digestives, et quelques feuilles de pissenlit, ce grand ami du foie.



Artichauts- ©iStock.com/YinYang

 Un de mes légumes préférés, l’artichaut, est très riche en sels minéraux. Et, en plus d’être un puissant excitant de la sécrétion biliaire, il contribue à faire baisser le taux de cholestérol. Après lui avoir coupé le haut de la tête et la tige, faites-le bouillir avec des tranches de citron et/ou un peu de vinaigre de vin. Le temps de cuisson varie selon sa fraîcheur, entre 20 et 45 minutes, et on sait qu’il est prêt quand les feuilles se détachent facilement. Je le sers avec une vinaigrette composée d’une cuillère à soupe de moutarde de Dijon et de mayonnaise, auxquelles j’ajoute le jus d’un demi-citron et un grand trait d’huile d’olive. C’est vraiment mon entrée préférée en tout temps, surtout à ce temps-ci de l’année.

Et voici ma recette du cocktail apéritif que j’ai présenté ce matin à l’émission La Cantine. Un  délicieux élixir qui sera grandement  apprécié par votre système pour ses propriétés suivantes : anti-cancer (curcuma), antioxydant, anti-inflammatoire, facilitant la digestion (gingembre), nettoyeur du foie (jus de tomate), facilitant l’élimination des toxines dans le sang (Cayenne) et qui rétablit le PH du sang tout en contribuant à éliminer le surplus de cholestérol (vinaigre de cidre de pomme naturel):

Dans un verre, dissoudre du curcuma dans une bonne huile d’olive, ajouter du gingembre moulu et bien mélanger. Verser du jus de tomates de bonne qualité, ajoutez un grand trait de vinaigre de cidre de pomme naturel et une pincée de Cayenne. On pourrait aussi ajouter un peu de raifort râpé, qui nettoie le foie et libère l’intestin de la putréfaction. Ainsi que quelques gouttes de teinture de Chardon Marie, une plante très efficace pour la constipation et les malaises du foie, et qui tonifie aussi les vaisseaux sanguins.

Attention : si vous prenez des médicaments, svp vérifiez bien les contre-indications car, bien que tous ces produits soient naturels, ils sont très puissants et pourrait être en conflit avec vos prescriptions.



©iStockphoto.com/Raffaelo

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau.

L’eau est essentielle à la vie. C’est le nutriment le plus important pour l’organisme, après l’oxygène. Tous les processus vitaux du corps humain fonctionnent avec l’eau, qui compose au moins 70% de notre corps. Il est recommandé de boire une moyenne de 8 à 10 verres par jour. Bien-sûr, si vous n’avez pas l’habitude de boire autant d’eau, une telle quantité peut avoir l’effet d’un raz de marée sur vos reins, il est donc préférable d’y aller graduellement en augmentant, par exemple, d’un verre par jour, jusqu’à ce que vous atteigniez la quantité désirée.

Quelle eau boire? Toutes les eaux ne sont pas de même valeur et, aujourd’hui les choix sont multiples : eau de source, distillée, filtrée, oxygénée, du robinet ou par osmose inversée, sans compter les nombreuses variétés que l’on retrouve en bouteille. Personnellement, je privilégie l’eau de puits, l’eau filtrée et l’eau de source de provenance locale. J’ai tendance à éviter l’eau du robinet dans n’importe quelle ville à cause des quantités industrielles de désinfectant qu’on y ajoute et de l’état incertain des tuyaux par lesquels elle est distribuée, surtout s’ils ont de l’âge et sont fabriqués avec des métaux lourds. J’éviterais aussi l’eau distillée, car elle ne contient plus aucune substance minérale.



Chutes © Scandinave Mont-Tremblant

Bon début d’année et beaucoup de santé!