Tendances

Mode automnale : entre basiques et tendances !

Avec l’automne vient l’envie de découvrir de nouvelles tendances. Et celle de se lover dans nos classiques. Ce n’est pas incompatible.

La plupart d’entre nous avons vécu le confinement tout de « mou » vêtues : survêtements de sport et ensembles coordonnés en maille, une véritable manne pour les détaillants. La styliste Marianne Dubreuil a cédé à l’appel du molleton (« jaune moutarde, s’il vous plaît ! »), même si elle s’était juré de ne jamais sortir de la maison en pantalon de jogging. Elle entrevoit un code vestimentaire beaucoup plus flexible pour celles qui retournent travailler en présentiel.

Le confort n’est plus négociable : il s’affiche, bien assumé, hors de nos quatre murs. Rien ne nous empêche de l’intégrer aux tenues plus habillées, en dormance dans nos placards depuis plus d’un an. « On revisite notre garde-robe en faisant le tri, puis on réagence le tout en complétant nos looks avec quelques achats », suggère la styliste Florence O. Durand. « On peut combiner un pull moelleux avec une jupe en soie. Un beau chemisier avec un pantalon ample en maille. Un duo tout tricot avec quelques bijoux », précise-t-elle.

Certains créateurs de mode laissent présager une ère post-pandémique joyeuse et grisante, à l’image des périodes qui ont succédé aux deux guerres mondiales. Volumes décadents, imprimés étourdissants, ornementations à pleines poignées… Un tel rebondissement est-il réaliste ? La styliste Isabelle Gauvin croit à une recrudescence du maximalisme et de l’opulence.

Cela dit, le confinement nous a aussi fait réfléchir à nos habitudes de consommer. Oui au plaisir de se (r)habiller, mais sans retomber dans les excès de la culture du porter-jeter. Notre rapport avec la mode a changé. « Les gens vont mélanger du neuf de meilleure qualité et du seconde main », prédit Isabelle Gauvin.

tendances automne 2021

Photo : gracieuseté d’Alanui • Châle (Vero Moda, 55 $)

Couvertures à la une

Les couvertures, ponchos, sarapes à la mexicaine et autres châles douillets font la transition parfaite vers les jours frisquets. «  Attention de ne pas choisir un modèle trop long, pas très pratique », conseille Marianne Dubreuil.

 

tendances automne 2021

Photo : gracieuseté de Chloé • Bottillons verts (Aldo, 140 $) • Chaussures (Boutique Spring, 49,99 $)

Pieds bien protégés

Vivre en chaussettes ou en pantoufles poilues nous a fait le plus grand bien… mais nos pieds, mine de rien, ont pris de l’expansion. Pas facile de les faire renouer avec des escarpins étroits et des hauteurs vertigineuses. On va plutôt leur offrir des styles qui ne compriment pas les orteils, des talons blocs solides et d’épaisses semelles crantées. Des empiècements de maille et des textures matelassées ajoutent un facteur cocooning aux bottes robustes.

 

mode automne 2021

Photo : gracieuseté de Gonçalo Peixoto • Pull (Birdz, 78 $) • Bracelets (Pandora, 195 $ le plaqué or rose, 220 $ le plaqué or jaune et 100 $ l’argent)

Survêtements et cie

On continue d’aimer d’amour ce bon molleton qu’on a porté sept jours sur sept. On ne le laisse pas tomber, mais on réinvente les composantes du survêtement en les jumelant à des pièces plus structurées, comme un tailleur ou un paletot. Isabelle Gauvin donne du chic à son pantalon de jogging avec une belle veste, un t-shirt et une chaîne en or.

 

tendances automne 2021

Photo : gracieuseté d’Adeam • Débardeur (Vero Moda, 35 $)

Débardeurs rétros

Jadis réservé aux nerds ou aux preppies, le petit pull sans manches en tricot est une superstar des vidéos TikTok. Les groupes de musique pop sud-coréenne (K-pop) l’ont porté au pinacle depuis quelques saisons – c’est un basique des uniformes scolaires là-bas. On va le croiser souvent cet automne, mais comment l’adopter ? Des variantes intéressantes (ouvert au dos ou ultralong) peuvent être enfilées directement sur la peau ou sur un chemisier atypique, selon Florence O. Durand.

 

tendances automne 2021

Photos : gracieuseté de Béatrice .B et Chloé

Ok, les kits coordonnés

S’habiller en « kit », en agençant les couleurs de sa tenue, a longtemps été ringard. Cette faute de style s’est transformée en tendance lourde pendant la pandémie. Les duos (et même trios) de maille monochrome ou affichant les mêmes motifs ont séduit les télétravailleuses. « J’aime beaucoup l’idée de l’uniforme qui nous simplifie la vie », fait savoir Isabelle Gauvin. La vague des coordonnés efficaces se poursuit, et le tailleur-pantalon délaissé nous refait de l’œil, beaucoup plus décontracté.

 

mode automne

Photo : gracieuseté de Prada • Manteau (Mango, 398 $)

Manteaux colorissimo

La poétesse et militante Amanda Gorman a volé la vedette à la cérémonie d’investiture du président Joe Biden en janvier 2021. On ne se souvient peut-être pas de son poème, mais personne n’a oublié son paletot jaune qui brillait comme un soleil au Capitole. Un message fort de Prada qui a fait écho : de nombreux créateurs ont choisi de colorer les manteaux d’automne avec intensité et optimisme.

 

mode automne

Photos de défilés : gracieuseté de Philosophy Di Lorenzo Serafini (manteau), Imaxtree/Daniele Oberrauch (ensemble en maille) et gracieuseté de Staud (robe en maille) • Robe (Banana Republic, 299 $)

Zone verte

C’était la couleur tant attendue aux conférences de presse du premier ministre Legault – nous sommes restées si longtemps en zone rouge ! Le vert est signe d’espoir, bien sûr. D’après le bureau de prévisions de tendances londonien WGSN, le vert symbolise aussi la connexion avec le monde extérieur. Pendant le confinement, l’une des teintes préférées a été le sauge, qui nous a enveloppées de tendresse aux côtés des blancs vanillés, de l’avoine et des bruns caramel. C’est au tour des tons énergisants comme le vert irlandais, le trèfle et le fougère de s’affirmer haut et fort.

 

mode automne

Photo : Imaxtree/Daniele Oberrauch

Fait main

L’artisanat a gagné de nombreuses adeptes pendant le confinement. Le crochet, les travaux d’aiguilles et la couture ont comblé nos désirs d’authenticité et de créativité. Dans le même esprit, la tendance du surcyclage (upcycling) a le vent dans les voiles, la pandémie ayant occasionné des surplus considérables d’invendus. Les designers revalorisent cette marchandise non écoulée ainsi que les chutes de tissus avec des coupes inventives. On recherche ces pièces à caractère exclusif et on apprécie leur esthétique iconoclaste.

 

Photo : gracieuseté de Béatrice .B • Jean (Denim Forum, 128 $)

Pantalons rivaux

Les visioconférences ont recadré l’attention de notre habillement au-dessus de la ceinture. Le pantalon de jogging et le legging nous servent bien, mais il existe d’autres propositions une coche plus habillées, qui demeurent confortables même lorsqu’on est assises en position tailleur, selon Marianne Dubreuil. « Du molleton coupé autrement, sans cordon coulissant ou bords-côtes, prend une tout autre allure », dit-elle. L’ampleur des pantalons a été revue à la hausse pour assurer notre détente. Les modèles en soie, en maille et en tweed ne lésinent pas sur la largeur… même les jeans ne sont pas en reste.


Couverture numéro Septembre-octobreCet article est paru dans notre numéro de septembre/octobre.
Disponible par abonnement et sur Apple News.