Shopping

Entrevue avec Bianca Gervais

Dans le cadre du week-end De toute beauté, notre rédactrice mode et beauté s’est entretenue avec l’égérie de l’évènement.

Biance Gervais avec notre rédactrice mode et beauté.

Bianca Gervais avec notre rédactrice mode et beauté.

Recevoir des conseils de styliste en essayant une crème hydratante dernier cri avec un verre de bulles à la main, ça vous branche? Voilà ce qui est prévu pour la première édition du week-end De toute beauté, qui se déroulera au Palais des congrès de Montréal la fin de semaine du 1er novembre. Pour souligner l’arrivée de ce nouveau venu, notre rédactrice mode et beauté s’est entretenue avec l’égérie de l’évènement, la comédienne Bianca Gervais. Comme un mini party de filles, elles ont jasé petits pots et astuces mode!

Parle-moi de ta routine beauté.
Avant, je ne prenais pas le temps de me démaquiller ou d’appliquer une crème hydratante avant d’aller au lit. Puisque ma peau était jeune, elle ne semblait pas en subir les conséquences. Aujourd’hui, à 29 ans, le temps et les mauvaises habitudes me rattrapent. Je me démaquille maintenant religieusement chaque soir et j’applique mes crèmes de jour et de soir. J’avoue que mon dévouement n’est pas inébranlable; surtout après une soirée bien arrosée au champagne!

Quel est le meilleur truc qu’un maquilleur t’ait donné?
Les points de lumière! J’applique toujours un illuminateur sur le haut de mes pommettes, sur mon arcade sourcilière et sur le coin intérieur de l’œil. Sinon, maquiller les yeux OU la bouche, mais pas les deux en même temps! Chose que j’ai faite à outrance durant mon adolescence!

Une astuce mode que tu as piquée à un styliste?
Me réconcilier avec les basiques, less is more. Je tente d’acheter plus intelligemment. Ce qui veut dire : acheter des vêtements de meilleure qualité, qui passeront l’épreuve du temps.

Lorsque tu te sens moche, que fais-tu pour remédier à la situation?
Ça me sidère de penser que, une journée, je puisse me regarder dans un miroir et me dire que je peux conquérir le monde. Alors que, parfois, j’ai l’impression qu’on m’a passée dessus avec un dix roues. Dans ces moments-là, j’essaie d’en rire et de dédramatiser la situation. Si j’ai besoin d’un petit coup de pouce, j’appelle mon chum pour l’entendre dire qu’il me trouve belle.

Ayant grandi sous les projecteurs, penses-tu que cela a influencé ta relation avec l’apparence?
Quand j’étais plus jeune, je me cherchais, j’essayais de plaire à tout le monde. À 24 ans, j’ai eu un wake-up call qui m’a permis de me recentrer. J’ai établi ce que j’aimais, ce que je voulais projeter et l’exemple que je désirais donner. Je me trouve de plus en plus, et ça fait du bien.

Questions express

Collection automne/hiver 2014 de Annie 50

Collection automne/hiver 2014 de Annie 50

Le matin, que choisis-tu en premier : tes vêtements ou ton maquillage?
Mes vêtements.

Chez moi, j’ai une quantité infinie de…
Sacs à main.

Une folie que tu te paies de temps en temps?
Deux fois par année, je vais à New York pour faire du shopping.

Ton designer local préféré?
Annie 50, j’adore le look rétro et féminin!

Ta boutique préférée?
Le Château.

Une icône de style?
Gwyneth Paltrow, pour son look épuré.

Ton produit de beauté chouchou?
Le beurre pour le corps de Moroccanoil.