Faire ses valises (presque) sans effort

Partir en voyage, c’est reposant. Faire ses valises, un peu moins. Voici nos astuces pour s’en aller sereinement et ne rien oublier.

  0


Le meilleur truc pour penser à tout, quand on part en vacances? Faire des listes: essentiels d’hygiène, articles technos, vêtements, divertissement… Histoire de sauver un peu de temps pour la prochaine escapade, on garde ces listes, qu’on n’aura qu’à ajuster.

Pour se faciliter la tâche, on visualise les activités qu’on prévoit faire: plage, musées, restaurants, concerts, randonnée, chacune vient avec certains indispensables. On pense à des vêtements confortables et faciles à agencer.

Un petit coup d’œil aux prévisions météo avant le départ peut nous épargner bien des oublis et limiter les pièces superflues. Inutile d’apporter trois vestes si une canicule s’annonce.

Faire des choix

Les grands voyageurs peuvent bourlinguer un mois avec un seul bagage à main. Sans se restreindre autant, il y a moyen de retirer quelques articles afin d’alléger la valise.

«Il faut garder ça simple. Inutile de s’équiper comme si on partait en survie dans la brousse. Si jamais on n’a pas apporté suffisamment de vêtements, ce n’est pas catastrophique. Il y a des buanderies partout», souligne Jean-Michel Dufaux, animateur télé et auteur du blogue de voyage Siège Hublot. «J’apporte toujours au moins un ensemble plus chic, au cas où. On ne sait jamais ce qui peut arriver. On peut rencontrer des gens et être invité dans une soirée. Hors de question de refuser sous prétexte qu’on n’a rien de convenable à se mettre», conseille-t-il.

Même si les chaussures prennent beaucoup de place, Jean-Michel Dufaux en apporte au moins deux paires: une très confortable pour la journée et une plus habillée pour les soirées. Pour rentabiliser l’espace et éviter qu’elles ne se déforment, on n’a qu’à les remplir avec des sous-vêtements et le tour est joué.

À lire aussi: Notre palmarès des meilleurs tout-compris

Bien ranger

Voyageur qui roule n’amasse pas les faux plis. La meilleure façon de ranger ses vêtements dans la valise est de les rouler ensemble, comme on le ferait avec un journal. On gagne en espace et ils ne se retrouvent pas en bataille au fond du bagage, ce qui arrive à tout coup quand on les plie, même avec le plus grand soin. Si on a des objets plus fragiles, on n’a qu’à les placer au centre d’un rouleau de vêtements pour les protéger.

À prévoir: de l’espace pour les souvenirs de voyage. Si la valise ferme tout juste avant le départ, on retire donc quelques articles…

Pour faciliter le transport, on place les objets les plus lourds au fond de la valise, près des roulettes. Et on la pèse avant de prendre le chemin de l’aéroport, pour être certaine de respecter les limites permises.

À lire aussi: Voyages dans le Sud: des destinations de rêve

Privilégier le bagage à main

Photo: Jean-Michel Dufaux / Instagram

Le choix du sac est crucial. S’il est assez polyvalent, on pourra s’en servir chaque jour durant notre séjour pour garder quelques essentiels avec nous. C’est ce que fait Jean-Michel Dufaux, qui ne se passerait plus de son sac 3 en 1 de Lefrik, une start-up écoresponsable de Madrid.

À moins d’avoir une confiance aveugle en sa compagnie aérienne, mieux vaut être prudente et transporter des vêtements de rechange et le nécessaire pour tenir 24 heures, juste au cas où notre valise serait envoyée par mégarde dans une contrée lointaine.

À lire aussi: Les plus beaux Airbnb du monde

Penser aux loisirs

Télécharger les séries, films ou livres dont on profitera pendant le vol ou le voyage nous évitera de fracasser nos limites de données et de faire exploser notre facture. Si une violente tempête nous oblige à demeurer dans la chambre pendant deux jours, on pourra au moins écouter en rafale cette série dont tout le monde parle et qu’on n’a jamais le temps de rattraper.

Pour tous les appareils électroniques, on pense à un chargeur universel et aux adaptateurs (pour certains pays), puis on range le tout dans notre bagage de cabine. Ils y seront plus en sécurité, tout comme nos bijoux et autres objets de valeur.

Nous voilà prête pour le départ! Et si jamais on réalise une fois assise dans l’avion qu’on a oublié quelque chose, pas de panique! À moins de partir en expédition en Amazonie ou dans le désert, il y a fort à parier qu’on trouvera tout ce dont on a besoin à destination.

 

Impossible d'ajouter des commentaires.