Les 15 plus beaux musées du Québec

On compte plus de 400 musées au Québec. Tous méritent d’être fréquentés, mais nous en avons sélectionné 15 à visiter dès cet été!

 

Abitibi-Témiscamingue

Photo: MCC/Cité de l’Or

La Cité de l’Or

On plonge littéralement dans une mine d’or lors d’une visite à ce site historique situé à Val-d’Or. Une descente à 300 pieds sous terre dans les galeries d’une vraie mine impressionne à coup sûr. Deux expositions nous attendent : une qui nous informe sur l’histoire des travailleurs miniers et une autre, interactive, qui nous montre le mode de vie des familles ayant habité le village minier de Bourlamaque. On visite aussi les bâtiments de l’ancienne mine Lamaque, vestiges de la ruée vers l’or qui a eu lieu dans le Nord-Ouest du Québec dans les années 1920.
Plus d’info ici

Charlevoix

Photo: Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Seule institution muséale dans l’est du Québec à se consacrer à l’art contemporain, le Musée d’art contemporain de Baie-St-Paul s’impose comme un arrêt de choix aux visiteurs de passage pour apprécier les expositions d’art d’envergure nationale et internationale. Cet été, l’artiste multidisciplinaire René Derouin et le peintre Jacques Hurtubise nous convient dans leurs univers respectifs, l’un composé de rapaces et l’autre, de jeux d’optiques et de couleurs éclatées. On peut aussi admirer la richesse de la collection du musée dans l’exposition permanente qui en révèle les plus belles pièces. De quoi satisfaire tout amateur d’art!
Plus d’info ici

Gaspésie

Photo: Magasin général historique authentique

Magasin général historique authentique

Tout l’été à l’Anse-à-Beaufils, l’ancien magasin général Robin, Jones and Whitman, compagnie originaire des Îles Jersey – entre l’Angleterre et la France – est animé par des gens du coin habillés en costumes d’époque. On y découvre les récits des pêcheurs gaspésiens, mais aussi le fonctionnement du commerce triangulaire de la pêche à la morue, modèle économique prédominant pendant près de deux siècles qui assujettissait les Gaspésiens aux grands propriétaires anglais. Des milliers d’objets d’époque, collection des propriétaires, sont exposés dans le magasin général.
Plus d’info ici

Cantons-de-l’Est

Photo: Musée de la nature et des sciences

Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke

Situé au cœur du Vieux-Sherbrooke, le Musée de la nature et des sciences s’est doté d’une mission: «émerveiller et rendre accessible à chacun la découverte de la nature, des sciences et de la richesse de nos collections issues du patrimoine naturel». Cet été, trois expositions satisferont les passionnés de la nature: «Génie autochtone», une aventure interactive qui nous montre l’ingéniosité des Peuples Autochtones de l’Amérique du Nord, «Alteranima» qui présente, dans une forêt fantasmée, les plus beaux animaux de la collection du musée et «Terra Mutantès», une incursion multisensorielle dans l’évolution des paysages des Cantons-de-l’Est.
Plus d’info ici

Lanaudière

Photo: Musée d’art de Joliette

Musée d’art de Joliette

Le Musée d’art de Joliette constitue l’un des plus importants du genre au Canada, tout en restant à échelle humaine! Sa riche collection permanente se décline en quatre axes : l’art canadien, l’art européen, l’art contemporain et l’archéologie, qui regorgent tous de petites et grandes merveilles. On ne manque pas les expositions temporaires qui mettent en valeur les artistes d’aujourd’hui. Cet été, on y présente les artistes canadiennes Jin-me Yoon et Christi Belcourt. Et pourquoi ne pas y aller lors d’un Jeudi 5 à 7? L’accès aux expositions et à la magnifique terrasse du musée est alors gratuit!
Plus d’info ici

Bas-St-Laurent

Photo: Mathieu Dupuis/Site historique maritime de la Pointe-au-Père

Site historique maritime de la Pointe-au-Père

Le site historique maritime de la Pointe-au-Père héberge le musée Empress of Ireland, qui nous fait découvrir l’histoire du naufrage du bateau du même nom, plus grande tragédie maritime du Canada (le Titanic a coulé dans les eaux internationales). Plus de 1000 personnes y avait péri, en 1914, au large de Pointe-au-Père. Environ 200 objets, photos, vidéos, témoignages et documents d’archives sont exposés. Les petits (et les grands!) ne voudront pas manquer la visite du sous-marin Onondaga, où l’on peut même passer une nuit! Un parcours audioguidé raconte aux visiteurs la vie des sous-mariniers et l’histoire de ce mastodonte qui a sillonné l’Atlantique pendant 33 ans. Dernier arrêt: le phare et ses anciens bâtiments. On monte les 138 marches du plus haut phare du Canada, après le phare de Cap-des-Rosiers en Gaspésie, pour en apprendre plus sur son rôle et sur les circonstances de sa construction.
Plus d’info ici

Québec

Photo: Ida Labire/MNBAQ

Musée national des beaux-arts du Québec

L’artiste multidisciplinaire catalan Miró vole la vedette cet été au Musée national des beaux-arts du Québec. Plus de 200 de ses peintures, sculptures et œuvres sur papier sont exposées pour le plus grand plaisir des visiteurs. Si on n’a pas encore eu la chance de visiter le nouveau pavillon Gérard-Morisset, c’est le moment d’apprécier les magnifiques salles dédiées à l’art québécois où l’on retrouve autant des œuvres religieuses de François Baillairgé que des peintures de Lilias Torrance Newton. Une visite s’impose à cette institution québécoise pour les friands d’art et d’architecture!
Plus d’info ici

Photo: Musée miniature de l’architecture

Musée miniature de l’architecture

Tous ceux qui ont gardé leur cœur d’enfant raffoleront de ce musée de Québec, plus grand parc de type Legoland en Amérique. L’exposition «Ludovica» présente plus de 3000 répliques architecturales et monuments spectaculaires de partout dans le monde. Plus de cinq millions de minibriques Mega Bloks ont été nécessaires à leur fabrication! On y retrouve gratte-ciels, édifices patrimoniaux, ponts et navires. Le musée est né du rêve d’enfant de Gilles Maheux, ancien technicien en architecture, qui a voulu transmettre son amour des jeux de construction.
Plus d’info ici

Mauricie

Photo: Daniel Jalbert/Musée POP

Musée POP

Le Musée de la culture populaire au Québec est unique en son genre. L’institution trifluvienne témoigne de la société québécoise et de ses différents savoir-faire, mais d’un point de vue ludique! Cet été, on peut en apprendre plus sur l’histoire de la bière au Québec et sur celle du Festival Western de Saint-Tite, deux sujets plutôt originaux. À ne pas manquer: la visite de la Veille prison, classée monument historique, avec les guides qui relatent les conditions de détention difficiles qui prévalaient à cet endroit jusqu’à sa fermeture en 1986.
Plus d’info ici

Saguenay–Lac-St-Jean

Photo: Val-Jalbert

Val-Jalbert

Ici, le musée est à ciel ouvert! On déambule dans le village de Val-Jalbert, dynamique autrefois avec son usine de pâte à papier, et on découvre l’impressionnante chute Ouiatchouan, les maisons en bois d’époque, le magasin général, le couvent-école, le bureau de poste et évidemment, le moulin à pulpe.  C’est à un voyage dans l’époque glorieuse des années 1920 que nous sommes conviés grâce aux personnages qui animent le village et aux différentes expositions qui jalonnent le site.
Plus d’info ici

Outaouais

Photo: Musée canadien de l’histoire

Musée canadien de l’histoire

Situé à Gatineau, sur la rive de la rivière des Outaouais, le Musée canadien de l’histoire attire des foules. On y va pour des expositions portant sur l’histoire du Canada et du monde. On parcoure la Grande Galerie, promenade de bois qui regroupe des magnifiques mâts totémiques et des habitations traditionnelles, et qui donne un aperçu du patrimoine culturel des Autochtones de la côte Ouest. Les enfants peuvent s’amuser au Musée canadien des enfants, situé à l’intérieur du Musée canadien de l’histoire, et découvrir de nombreuses cultures. Un incontournable pour toute la famille!
Plus d’info ici

Montréal

Photo: Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal/Michel Pinault

Château Ramezay

Discret entre les bâtiments du Vieux-Montréal, le Château Ramezay est une des rares constructions de la Nouvelle-France que l’on puisse visiter au Québec. Le site, classé monument historique, témoigne à travers ses expositions et son parcours multimédia de la riche histoire du Québec, débutant de la préhistoire amérindienne jusqu’au 20e siècle. On profite des activités et animations sur place, notamment des démonstrations militaires et des visites guidées, qui s’échelonnent tout au long de l’été. À ne pas manquer: le Jardin du Gouverneur, enclavé derrière le Château. On se laisse charmer par sa richesse et par sa beauté qui reproduit celle des jardins de la noblesse montréalaise du 18e siècle.
Plus d’info ici

Photo: Denis Farley/MBAM

Musée des beaux-arts de Montréal

Les grandes expositions du Musées des beaux-arts de Montréal sont consacrées cet été à la haute couture. On déambule à travers les pièces éclatées du couturier français Thierry Mugler, et on admire les créations d’artistes couturiers d’ici, présentées en parallèle. On s’arrête aussi un instant à l’exposition «Alanis Obomsawin, œuvres gravées» qui révèle aux visiteurs une facette méconnue de la cinéaste, membre de la Nation des Waban-Akis.
Plus d’info ici

Photo: Alain Vandal/Musée Pointe-à-Callière

Musée Pointe-à-Callière

Cette institution du Vieux-Montréal propose une immersion dans l’histoire du Canada grâce à un parcours souterrain au cœur des vestiges archéologiques des premières fondations de Montréal, situés en-dessous du Musée. On profite de notre visite pour découvrir les expositions temporaires en cours cet été, une sur la cuisine française et son influence de par le monde et l’autre, sur les cabinets de curiosité où l’on peut s’approcher d’un veau à deux têtes et même d’un œuf de dinosaure.
Plus d’info ici

Montérégie

Photo: Centre d’interprétation du site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha

Centre d’interprétation du site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha

Situé à Saint-Anicet, le Centre d’interprétation du site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha permet d’en apprendre plus sur le mode de vie et les traditions des Iroquoiens du 15e siècle. En compagnie de guides, on effectue la visite d’un village reconstitué avec maisons-longues et jardin traditionnel! Un petit musée historique complète la visite de ce site archéologique où on retrouve les vestiges du plus important village iroquoien au Québec.
Plus d’info ici

Impossible d'ajouter des commentaires.