Héritage: pourquoi aller voir cette pièce de théâtre?

Cette pièce, la première d’une Afro-Américaine à être produite sur Broadway, s’impose comme une œuvre phare de son époque. La comédienne Myriam De Verger nous invite à aller la voir. Pour trois raisons.

 
Photo: Myriam De Verger (Virginie Brault)

La diversité

«C’est la première fois qu’une pièce présentée sur une scène québécoise est presque entièrement interprétée par une distribution noire. Je suis vraiment heureuse de participer à cet événement historique. J’espère qu’il aura un grand écho et incitera plus de créateurs d’ici à oser la diversité.»

La force des femmes

«L’histoire, qui se déroule dans le Chicago des années 1950, parle des rêves déçus et des disputes d’une famille afro-américaine démunie, au moment où elle est sur le point de recevoir la prestation d’assurance du patriarche décédé. Les femmes y sont fortes et ambitieuses. Leurs interactions mènent à plusieurs pistes de réflexion sur l’identité noire et le besoin d’émancipation.»

Un récit toujours d’actualité

«La ségrégation n’existe plus aujourd’hui, mais on ne peut que constater que le racisme et les préjugés subsistent encore partout en Amérique du Nord. L’œuvre s’intéresse aussi à un questionnement intemporel: l’argent et l’ambition rendent-ils vraiment plus heureux?»

Photo: Théâtre Jean-Duceppe

Héritage, du 4 septembre au 5 octobre au théâtre Jean-Duceppe, à Montréal.

Impossible d'ajouter des commentaires.