Jardin

Au dodo, les géraniums

Les géraniums survivent très bien d’un été à l’autre, notamment si on les rentre avant le premier gel et qu’on les met au repos. Comment faire ?


 

« On taille les trois quarts de la pousse de l’année et on enlève toutes les feuilles », explique l’horticultrice Suzanne Puech. Si on remarque des insectes, on sort la plante du pot et on l’immerge au complet dans un bac contenant de l’eau et un peu d’huile de dormance ou d’huile d’olive (2 c. à thé d’huile pour un litre d’eau), conseille la propriétaire du Jardin des curiosités à Saint-Ours, en Montérégie. « On peut aussi pulvériser cette solution d’eau et d’huile sur la plante, sans oublier le dessus du terreau. On répète l’opération deux fois, à une semaine d’intervalle. »

Pour le faire hiberner, on place le géranium dans un lieu obscur où la température varie entre 5 et 10 °C – un garage, par exemple, fera très bien l’affaire. « On humecte ensuite simplement la motte une fois par mois si elle est très sèche. Au début de mars, on réexpose la plante à la lumière, on lui donne de l’engrais et on reprend les arrosages. On taille de nouveau en avril : cela multi­pliera les tiges et produira une floraison plus abondante. »