Beauté

Les aliments et la beauté

Ce que nous mangeons a une influence sur notre santé, mais aussi sur notre beauté. Survol des aliments qui colorent autant notre mine que notre assiette.


 

La première mission des aliments, c’est de fournir du carburant à l’organisme. Mais un menu varié et sain fait mieux encore. En apportant au corps un maximum de nutriments, il lui garantit toute l’énergie nécessaire et contribue à le maintenir en santé… et en beauté : épiderme velouté, teint rosé, cheveux lustrés et ongles robustes. On est belle et bien dans sa peau !

Agrumes
Ils débordent d’antioxydants et de vitamines ! En stimulant la production du collagène, ils contribueraient à garder l’épiderme ferme, lisse et jeune plus longtemps. On leur reconnaît aussi des vertus anti-inflammatoires : ils favoriseraient la cicatrisation des lésions et apaiseraient les peaux réactives. On dit également qu’ils éclairciraient le teint.

Dose recommandée : de 250 ml à 750 ml par jour.

Truc : Mieux vaut boire vite sa bouteille de jus d’orange, car une fois ouverte, elle perd chaque jour 2 % de sa teneur en vitamine C.


 

Amande
Elle renferme de la vitamine E et du zinc, deux nutriments qui entrent souvent dans la composition des soins de beauté. L’amande est donc un excellent allié anti-âge, car elle aide l’organisme à lutter contre les radicaux libres (qui oxydent les tissus et font se rider l’épiderme). Elle hydrate la peau, vu sa richesse en acides gras.

Dose recommandée : 5 poignées (150 g en tout) par semaine.

Application topique : des amandes broyées mélangées à une quantité égale de corps gras (crème ou yogourt, par exemple) font office de masque désincrustant.

Truc : Pour rendre les amandes plus digestes, on les fait tremper une douzaine d’heures dans de l’eau, puis on rince à fond avant de se les mettre sous la dent.

Le cru a la côte
Pour tirer pleinement parti des aliments qu’on mange, on devrait, selon les diététistes, les choisir frais (plus goûteux) et crus, car moins un aliment est transformé, plus il contient de nutriments et de vertus beauté. On aurait aussi intérêt à privilégier les fruits et légumes biologiques, note Catherine Naulleau, nutritionniste au cabinet ATP, « puisque les pesticides se dirigent dans l’intestin, engorgent le métabolisme et verdissent le teint ». Et on croque des pommes non pelées pour bénéficier des antioxydants logés dans la peau des fruits.


 

Baies
Le bleuet est le champion toutes catégories des petits fruits. Sa couleur prononcée confirme qu’il est gorgé d’antioxydants, ce qui en fait un excellent combattant antivieillissement. Toutes les baies – bleuet, framboise, mûre, cassis – contiennent aussi du fer (utile pour régénérer l’épiderme), du manganèse (antirides) et du cuivre (il intervient dans la production de collagène et aide la peau à demeurer lisse et jeune).

Dose recommandée : 125 ml par jour.

Application topique : pour assainir une peau mixte, on concocte un masque avec 3 c. à soupe de framboises, 1 c. à soupe de farine, 1 c. à thé de jus de citron et un œuf.

Carotte
Elle doit l’essentiel de ses vertus aux caroténoïdes (dont fait partie le célèbre bêtacarotène), qui sont des antioxydants : ceux-ci réduisent les dommages causés à la peau par le soleil et la pollution. À noter aussi que le jus de carotte, à cause du phosphore qu’il contient, participe à la régénérescence des tissus.

Dose recommandée : de 1 à 2 1/2 tasses par semaine.

Application topique : mélanger 1 carotte râpée à 1 c. à soupe de yogourt nature. Réfrigérer 2 heures puis poser la mixture 10 minutes sur le visage. Bonne mine garantie.

Truc : Pour jouir du pouvoir antioxydant des carottes, il faut les consommer avec une source de bons gras (huile d’olive, saumon) et cuites, de préférence.


 

Chocolat noir
Le cacao du chocolat est hautement antioxydant (jusqu’à trois fois plus que le thé vert et deux fois plus que le vin rouge). Il est aussi riche en phosphore (pour conserver un sourire éclatant), en zinc (pour la cicatrisation des comédons), en vitamine B2 (pour réparer la peau meurtrie) et en magnésium (pour stimuler la circulation sanguine, nourrir le cheveu et en freiner la chute).

Dose recommandée : 30 g (soit 3 carrés de 10 g) de chocolat noir par jour, à 70 % de cacao au minimum.

Truc : Un carré de chocolat noir fournit autant d’antioxydants que deux verres de vin rouge.

Bouchées doubles
On l’a vu : certains aliments ont une influence sur l’apparence de la peau, de la chevelure ou des ongles. Mais si on ne fait que les avaler, leurs performances beauté restent limitées. Pour en tirer le maximum, il faut à la fois les consommer et les appliquer sur la peau, par l’entremise de soins. « Pour traiter l’épiderme, les nutriments doivent être fermentés et assimilés par des levures, dans des crèmes, des sérums et des nettoyants », précise le docteur Daniel Maes, biochimiste et grand manitou de la recherche chez Estée Lauder. Et il ajoute : « En les appliquant directement sur les cheveux ou la peau, on optimise l’efficacité des fruits, légumes ou épices qui les composent, car on localise leur pouvoir d’action sur la région carencée. »


 

Cresson
Le cresson ralentirait l’affaissement de la peau, donnerait du pétillant au regard, encouragerait le renouvellement cellulaire et revigorerait les réserves de collagène. On attribue les bénéfices beauté de ce super légume entre autres à sa teneur élevée en antioxydants et en minéraux.

Dose recommandée : au moins 625 ml par semaine.

Application topique : on peut se frictionner le crâne avec du jus de cresson. Ses nutriments stimuleraient le tonus capillaire et la pousse des cheveux.

Truc : Pour qu’il conserve un maximum de propriétés santé/beauté, il est recommandé de consommer le cresson cru ou très légèrement cuit.

Curcuma et cie
Le curcuma doit son jaune prononcé à la curcumine, un antioxydant aux propriétés anti-inflammatoires et anti-âge reconnues. Parmi les épices et les herbes surdouées en matière de beauté, il y a aussi la cannelle, le gingembre et le romarin.

Dose recommandée : au moins 1 c. à thé par jour.

Application topique : posé directement sur la peau ou ajouté à une crème, le curcuma réduit l’irritation cutanée et aide la peau meurtrie par les UV à cicatriser.

Truc : Pour augmenter son absorption par l’organisme et, du coup, accroître son potentiel thérapeutique, on consomme le curcuma avec du poivre.


 

Grenade
Le jus de grenade, obtenu par pression des graines et des membranes blanches du fruit, améliore la circulation sanguine et protège les cellules.

Dose recommandée : 3 ou 4 c. à soupe par jour.

Pomme
Pour bénéficier de ses vertus à 100 %, on la mange entière (plutôt que de boire son jus), et avec la pelure, qui a un pouvoir antioxydant de deux à six fois plus élevé que sa chair. Elle éclaircit le teint, purifie les pores et donne un sourire radieux car elle prévient la carie.

Dose recommandée : une par jour.

Application topique : Un masque maison pour chasser les comédons : une pomme râpée mélangée à quelques cuillerées de miel.


 

Raisin
Le raisin rouge serait deux fois plus antioxydant que le vert. Sa peau, présente dans le jus et le vin rouge, recèle du resvératrol, une arme contre les rides, les taches et le relâchement de l’épiderme. La chair du raisin frais contient, quant à elle, de la vitamine C, qui prémunit la peau contre les agressions extérieures et aide à la garder lisse et souple. Le raisin sec renferme du fer et du phosphore, qui jouent un rôle dans le renouvellement cutané.

Dose recommandée : 250 ml de jus de raisin par jour. Pour le vin, s’en tenir à 125 ml par jour, à cause de l’alcool qu’il contient – en plus grande quantité, il accentue les cernes sous les yeux.

Truc : Depuis 1925, beaucoup de gens s’adonnent à une cure de raisins aux changements de saisons. Ils ne consomment que cela, pendant une à deux semaines. Ses fibres aideraient à drainer la lymphe, à purifier l’organisme et à régénérer les tissus.


 

Saumon
La chair du saumon regorge d’acides gras oméga-3, de protéines et de minéraux qui en font un bon lubrifiant : elle contribue ainsi à assouplir la peau et les cheveux, à les nourrir et à les réparer. Le saumon – au même titre que le maquereau ou la sardine – permettrait aussi la croissance d’ongles moins cassants et moins striés.

Dose recommandée : au moins 2 repas de poisson gras par semaine.

Truc : Aux États-Unis, le célèbre dermatologue Nicholas Perricone met le saumon en vedette dans une diète de son cru. Jumelé à du tofu, des fruits et légumes colorés, de l’eau et du thé vert, sa consommation quotidienne rendrait la peau plus souple, plus claire et d’aspect plus jeune.

Thé vert
Le thé vert (non fermenté) possède de multiples vertus beauté. Plus on le laisse infuser longtemps, plus ses pouvoirs antioxydants sont grands. Il limiterait l’apparition des rides et le relâchement de la peau en plus d’éclaircir le teint.

Dose recommandée : 750 ml par jour – chaque portion contenant seulement 30 mg de caféine, comparativement à 179 pour le café filtre.

Application topique : pour décongestionner les yeux bouffis, on congèle son thé vert infusé et, au besoin, on passe un glaçon sur les poches.

Truc : Les experts recommandent de l’immerger dans de l’eau chaude à 90 degrés Celsius, et d’éviter d’y additionner du lait, qui compromet sérieusement ses vertus.

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.