Blogue de la rédac

Le film Admission

Un bon petit film sans prétention!

admission

La frénésie printanière qui entoure les demandes d’admission dans les universités est un phénomène en soi. Le niveau de compétition, très élevé parfois, et la pression ressentie par ceux qui souhaitent intégrer l’école de leurs rêves sont quelques fois démesurés.

On a souvent traité de ce sujet dans nos nombreux films américains, mais du point de vue des étudiants. Ce qu’il y a de particulier dans le film Admission, c’est que l’on vit cette période intense à travers les yeux de la responsable des admissions de l’Université de Princeton. Les conférences qu’elle doit donner dans les différentes écoles secondaires à travers le pays, les montagnes de dossiers à gérer et la neutralité dont elle doit faire preuve dans l’évaluation des candidatures. Mais qu’en est-il de cette neutralité quand vient le temps de classer le dossier du soi-disant fils qu’elle a secrètement mis en adoption des années auparavant? C’est en effet à la rencontre de ce jeune homme surdoué et particulier que son existence prendra une tournure imprévue. Sa vie, bien rangée et sans faux pas, telle qu’elle la connaissait, va disparaître pour laisser la place à la spontanéité, aux émotions fortes et aux coups de tête! Et bien sûre, comme dans tout bon film de filles qui se respecte, une histoire d’amour passionnée vient appuyer l’intrigue principale!

Si vous avez envie de passer une heure et demie à vous détendre et à rigoler un peu, je vous le conseille. Ce n’est pas un grand film, mais il est très bien fait dans son genre et il tient ses promesses. Tina Fey est une raison à elle seule de se déplacer pour voir cette comédie! Elle est drôle et maladroitement charmante!

En salles depuis le 22 mars dans les salles de cinéma du Québec.