Chroniques

Débrancher, le dernier luxe

La chronique techno de Nathalie Collard.

iStock

iStock

Avez-vous fait une détox numérique récemment ? Êtes-vous allée dans un lieu de villégiature où l’on vous a retiré votre téléphone, votre tablette et votre ordinateur portable ?

C’est très tendance : dans une société où tout le monde est branché presque 24 heures sur 24, le nec plus ultra est de clamer haut et fort qu’on se débranche, qu’on fait le vide, qu’on a la force (supériorité ?) morale de se passer de tous ces bidules électroniques. La vérité, c’est que les hôtels et centres de détente ont eu une idée de génie en demandant de gros sous pour offrir ces détox du cerveau. Pourquoi ne pas le faire à la maison ?  On dépose son téléphone à la porte et on le reprend le lendemain matin, on limite le temps d’utilisation, on bannit les appareils de la chambre à coucher. Et vous savez quoi ? C’est gratuit !