Générale

Soupe aux alliacés

Un délice, un pur dé-li-ce! J’ai pris la recette (on fait dans l’à-peu-près) ne craignez rien. Merci Monique!

Mais d’abord, réglons la question litigieuse de l’ail des bois.

Oui, on peut en cueillir pour consommation personnelle et c’est encore mieux si vous ne touchez pas au bulbe, seulement aux feuilles, ce qui permet au plant de survivre. Je ne savais pas qu’on pouvait les consommer, encore moins en faire du pesto ou de la soupe. Je me suis régalée. Goût de sous-bois, de printemps et d’ail tout à la fois.

Pour ce potage tout à fait saisonnier (le peak a lieu autour de la fête des mères), vous faites revenir oignons et/ou poireaux dans le beurre. Puis vous ajoutez vos feuilles d’ail des bois que vous faites revenir aussi. Vous ajoutez du bouillon de poulet, assaisonnez, laissez cuire un peu. Un filet de crème pour adoucir le tout et vous passez au mélangeur. M’en donnerez des nouvelles ma tite dame. Même mon fils -plutôt délicat du palais ces jours-ci- a léché le fond de son assiette.

MÀJ: si le sujet vous intéresse davantage, toutes les émissions de « Coureurs des bois » sont disponibles ici. Une fille et son père qui nous livrent les secrets de la cuisine des champs et des forêts.