Club de lecture

Les beaux livres à offrir

Ils sont magnifiques... et si chics qu’ils feront plaisir à coup sûr.

 

 


 

 

Hiroshige – Cent vues célèbres d’Edo (Taschen), 39,99 $

Un fabuleux voyage dans le Japon du XIXe siècle que ce recueil des œuvres maîtresses d’Utagawa Hiroshige, génie de l’estampe japonaise. Reliure lacée, coffret élégant, papier fin, cette édition de poche est offerte à une fraction du prix du grand format, paru il y a deux ans. On peut dire qu’elle vaut son pesant d’or…

 


 

 

Un siècle d’amour, de 1900 à aujourd’hui, de Florence Montreynaud (Nathan), 49,95 $

L’auteure d’ouvrages sur le sexe et la prostitution en connaît un rayon sur la condition féminine. Elle s’attarde cette fois-ci à l’évolution du sentiment amoureux en dressant un inventaire de ce qui a influé sur l’amour – homosexualité, concubinage, libération sexuelle et Viagra. S’y ajoutent des portraits de couples célèbres, de Serge Gainsbourg et Jane Birkin à Barack et Michelle Obama en passant par Édith Piaf et Marcel Cerdan. Du bonbon.

 


 

 

Céline – Au-delà de l’image, de laurent Cayla et Diane Massicotte (Les Intouchables), 49,95 $

Laurent Cayla a réuni plus de 600 clichés de la chanteuse, dont il a été le photographe personnel de 1997 à 2006. On y découvre une Céline souvent au naturel dans les grands moments de sa vie. De l’autre côté de l’objectif, Laurent Cayla vit en enfer. Alcoolique et toxicomane, il va de désintox en rechutes, porté par son talent, mais miné par un cruel manque d’estime de soi. Le texte illumine les photos de la star au grand cœur qui lui a si souvent tendu la main.

[adspot align= »center »]

 


 

 

Haïti mon pays (La Bagnole), 24,95 $

Dans cette Haïti-là, les enfants sourient. C’était avant le séisme de janvier 2010, dans la ville de Camp-Perrin. Quinze poèmes d’écoliers, 15 portraits naïfs de l’illustrateur Rogé, et le dessin du visage de l’enseignante Perpétue Sulney, à l’origine du projet de former des professeurs dans ce coin de pays largement analphabète. Une partie des revenus de la vente de l’album ira à la Fondation Renouveau Pédagogique de Camp-Perrin.

 


 

 

Fragments, poèmes, écrits intimes, lettres, de Marilyn Monroe (Seuil), 49,95 $

« Seuls quelques fragments de nous toucheront un jour des fragments d’autrui – ainsi on est toujours seuls », note Marilyn dans ces pages éparses, retrouvées par l’épouse de Lee Strasberg, de l’Actors Studio, maître à penser de l’actrice. Au fil de ces écrits, on perçoit l’angoisse existentielle de Marilyn, sa fragilité. Et sa douceur, sa gentillesse naïve, son besoin d’amour, son immense soif d’apprendre. Sa vie semble une longue lutte pour réconcilier la petite Norma Jeane marquée par l’absence du père et la folie de la mère, et Marilyn, l’icône, qui fascine encore 48 ans après sa mort. Émouvant.


 

 

Ladurée Salé et Sucré (Éditions du Chêne), 55 $ chacun

Ça ressemble à des boîtes de friandises. Mais ces coffrets renferment les plus chics des livres, ceux de la Maison Ladurée, célébrissime salon de thé des Champs-Élysées. Avec couleurs pastel et dorures. Bien sûr, il y a des recettes de macarons! Mais aussi plusieurs autres bouchées fines. Un voyage à Paris pour pas cher.

[adspot align= »center »]

 


 

 

Tout sur l’art – Mouvements et chefs-d’œuvre, sous la direction de Stephen Farthing (Hurtubise), 34,95 $

On entre dans ce bouquin comme dans un musée, naviguant de sculptures en peintures, d’installations en photos. C’est que l’ouvrage remplit un mandat ambitieux : recenser l’art sous toutes ses formes, à travers le temps et partout dans le monde. Un livre qui mérite amplement son titre.

 


 

 

1001 films à voir et à revoir, sous la direction de Steven Jay Schneider (Hurtubise), 34,95 $

Cette troisième édition comprend les plus récents chefs-d’œuvre. Chaque film fait l’objet d’un commentaire critique et d’une fiche technique détaillée. Des évidences mais aussi des œuvres marquantes quelque peu oubliées (C’est arrivé près de chez vous, The Crying Game, La haine). Vivement qu’on les revoie!

 


 

 

Tintin et le Québec – Hergé au cœur de la Révolution tranquille, de Tristan Demers (Hurtubise), 29,95 $

Ce tintinophile invétéré a remué les archives belges (rares sont ceux qui y ont accès!) pour retracer le passage d’Hergé au Québec en avril 1965. Le bédéiste se retrouve en « famille » : les aventures de son Tintin sont partout – à la radio, au cinéma, dans les journaux, dans des spectacles de marionnettes… C’est drôle, instructif, et le tout est magnifiquement illustré. Un inédit de Tintin pour les 7 à 77 ans.


 

 

Exilé, de Gilles Vigneault et Geraldo Pace (Glénat Québec), 120 $

Ce livre nous convie au défilement des saisons, tout en poésie. Les arbres, ces « beaux vivants » comme dit Vigneault, nous apparaissent dénudés à l’automne, craquant sous la neige en hiver, gorgés de sève au printemps, luxuriants en été. Si beaux.