La belle vie d’Anne-Marie: Les scones de ma grand-mère

Il suffit de peu de choses à Anne-Marie Withenshaw pour être heureuse: sa famille, un peu de thé et des scones!  

 

Anne-Marie Withenshaw

La semaine dernière, j’ai été invitée à Marina pour une émission spéciale sur les recettes de famille. Ma mère Raymonde y a fait sa première apparition télé, et on s’est juste UN PEU pris pour les Taillefer version 2016 (si tu es trop jeune pour comprendre cette référence, voici). On a choisi nos «kits» ensemble la veille, on a révisé notre exécution de la recette au téléphone, et une fois sur le plateau, on a raconté à Marina l’anecdote familiale prévue : «La fois où Lance et compte saison 2 est venue tourner dans le sous-sol de notre maison.»

Bref, ce fut une journée fabuleuse en tous points. J’ai passé un beau moment avec ma maman et une de mes idoles d’enfance (#SuzieLambertForever), mais je me aussi replongée avec plaisir dans plein d’anecdotes sur la cuisine des Renaud (la famille de ma mère) et des Withenshaw.

Anne-Marie Withenshaw et sa mère Raymonde
Anne-Marie Withenshaw et sa mère Raymonde

Nous avons cuisiné un pavlova. Ce dessert est devenu mythique dans ma famille, tellement ma Nanny (la mère de mon père) le préparait à toutes les grandes occasions. Elle disait que c’était sa belle-fille, ma mère donc, qui le réussissait le mieux (scandale!). Vous pourrez voir l’épisode de Marina le 19 septembre prochain, mais en attendant j’ai eu envie de vous donner une autre des recettes que ma grand-mère paternelle faisait très souvent pour ma maman et moi: les scones du dimanche.

La mère de mon père était manucure. Chaque fin de semaine, elle nous recevait, ma mère et moi, pour nous faire les ongles. Elle faisait un soin complet à ma maman, et me mettait un peu de vernis transparent. Chaque semaine, elle préparait ses scones avant notre arrivée et on les mangeait encore chauds en potinant autour d’un peu de thé. Le grand bonheur. Voici sa recette, vous m’en donnerez des nouvelles! xoxo

À LIRE: Mes vacances à Anna Maria Island

anne.marie.withenshaw.scones.grand.mereIngrédients

  • 2 tasses (500 ml) de farine tout usage (j’ai une préférence pour la farine bio La Milanaise)
  • 2 c. à thé de poudre à lever (poudre à pâte)
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 2 c. à table de sucre
  • Sel
  • 1/4 tasse (60 ml) de beurre froid, en cubes
  • 1 œuf battu
  • 2/3 tasse (160 ml) de babeurre ou de yogourt nature

Préparation

  1. Préchauffer le four à 425 F.
  2. Combiner les ingrédients secs, en réservant 1 c. à table de sucre.
  3. Ajouter une pincée de sel.
  4. Intégrer le beurre au mélange de farine, soit avec un coupe-pâte, soit avec les doigts. C’est bien prêt quand les morceaux de beurre sont de la grosseur de petits pois.
  5. Battre l’œuf et ajouter le babeurre (ou le yogourt). Incorporer graduellement aux ingrédients secs jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte d’apparence un peu «poilue».
  6. Placer sur une surface enfarinée et pétrir la pâte doucement, en la pliant et la retournant six fois.
  7. Avec un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte pour qu’elle entre dans un moule à tarte de 23 cm de diamètre.
  8. À l’aide d’un couteau, diviser en triangles et saupoudrer le dessus avec le sucre restant. Enfourner jusqu’à ce que les scones soient dorés, environ 20 min.

On peut aussi simplement faire les scones à l’emporte-pièce. Si c’est le cas, étaler la pâte avec le rouleau (1/2 pouce d’épaisseur), et couper avec un emporte-pièce rond. Cuire 10 à 15 min.

À LIRE: La belle vie d’Anne-Marie : Mes trucs pour jardiner urbain

Impossible d'ajouter des commentaires.