Santé

Choisir un oreiller : 5 conseils d’expert

Le choix d’un nouvel oreiller n’est pas à prendre à la légère. Il faut le voir comme un investissement, qui a un impact direct sur la qualité du sommeil.


 

Les conseils de Martin Mainville, copropriétaire de la boutique
Tout pour le dos.

1. Évitez de choisir un oreiller en fonction de sa marque ou de sa réputation. Chaque corps est différent, et un oreiller, même s’il est fabriqué par une marque reconnue, peut très bien ne pas vous convenir, voire entraîner des tensions et des douleurs. Le principal critère de sélection, c’est toujours le confort.

2. Le prix vous inquiète? Pensez à long terme. Il vaut mieux payer 90 $ pour un oreiller qui conservera son support quatre ou cinq ans que de débourser 20 $ pour un modèle qui s’aplatira et qu’on devra changer chaque saison.

3. À moins d’acheter un modèle que vous possédez déjà, vous devez absolument en faire l’essai. C’est encore plus vrai si votre budget est restreint, car cela signifie que vous n’avez pas droit à l’erreur et, donc, que vous devez être certaine de votre choix. Pourquoi ne pas prendre un avant-midi pour tester plusieurs modèles en magasin?

4. Une fois que vous aurez sélectionné deux ou trois modèles intéressants, informez-vous sur leur entretien, leur durabilité, leur garantie… Cela vous aidera à trancher.

5. Une période de transition entre l’ancien et le nouvel oreiller pourrait être nécessaire. Surtout si le premier n’était pas adapté à votre physionomie, car cela signifie que votre corps a dû s’y ajuster en sollicitant différents muscles qui, avec le nouvel oreiller, devront s’habituer à rester au repos. Ce changement pourrait causer de l’inconfort, mais pas plus de quatre ou cinq nuits. Si des douleurs persistent au-delà de cette période, c’est que l’oreiller n’est pas bon pour vous ou que vous souffrez de problèmes nécessitant les soins de professionnels de la santé.


 

L’essayage
Idéalement, visitez une boutique qui offre un vaste choix de modèles. De cette manière, vous pourrez comparer les oreillers plus facilement et procéder par élimination.

Allongée, la tête sur l’oreiller, portez toute votre attention sur votre confort. Il faut au moins sept à huit minutes pour que la détente musculaire s’installe, alors faites preuve de patience. Après tout, la qualité de vos prochaines nuits est en jeu!

Si, en moins de 15 minutes, vous avez envie de changer de position ou ressentez un début d’inconfort, passez au suivant, car la situation ne s’améliorera certainement pas après huit heures de sommeil. Mettez-vous en mode speed dating