Santé

Denis Fortier : la lumière du soleil et ses bienfaits

Sommeil de meilleure qualité, niveau d’énergie accru, les bienfaits de la lumière du soleil sont nombreux. Qu’est-ce qu’on attend pour aller jouer dehors ?

Chaque été, mes parents nous emmenaient en vacances à la mer. Le soleil et les vagues transformaient ces journées en moments de bonheur. J’ai réalisé récemment combien la lumière estivale magnifiait aussi ces souvenirs.

La lumière réchauffe, réconforte et apaise. Elle est également un facteur majeur de la santé humaine. Par exemple, les yeux la convertissent en informations non visuelles grâce à des photopigments situés dans la rétine. C’est ce qui règle notre horloge biologique centrale. Ainsi, on dort bien, on est plus alerte et on se porte mieux !

La peau joue aussi son rôle. À partir des rayons solaires, elle synthétise la vitamine D et contribue ainsi à la santé des os, au bon fonctionnement du système immunitaire et à une diminution de la prévalence du cancer du sein, du colon, des ovaires et de la prostate. Les suppléments de vitamine D ne peuvent remplacer à eux seuls les avantages de la lumière naturelle, précisent d’ailleurs les scientifiques.

Et le risque de cancer de la peau ? Trop de rayons ultraviolets l’augmentent, c’est incontestable. Suivre les recommandations des dermatologues ne devrait cependant pas nous faire oublier les bienfaits de la lumière sur la santé physique et mentale.

La luminosité qu’on reçoit se mesure en lux. Le soleil nous en offre des dizaines de milliers. Dans un bureau mal éclairé, c’est moins de 200 ! Or, on se cloître jour après jour dans des espaces trop sombres tandis que la nuit, paradoxalement, la pollution lumineuse triomphe.

Nos taux de mélatonine, de sérotonine, d’endorphines et de cortisol peuvent bien être dépassés par cette situation absurde. Et le monde virtuel qui nous happe, au travail comme à la maison, ne vient pas à la rescousse de la pauvreté chronique de la qualité lumineuse à laquelle on est assujettis. La télésocialisation n’a rien de très brillant, si je puis dire.

Le corps a un besoin vital de clarté diurne et d’obscurité nocturne. Des chercheurs australiens ont récemment démontré que chaque heure d’exposition à lumière naturelle, le jour, serait associée à une réduction des symptômes de l’insomnie et à un niveau d’énergie au réveil plus élevé. Davantage de luminosité pourrait même contribuer à soulager la douleur chez les personnes souffrant de maux de dos chroniques.

C’est quand même fou : les écrans et les ampoules DEL sont devenus nos principaux pourvoyeurs de lumière. Il est temps d’aller plus souvent à l’extérieur et de profiter de l’action du soleil, un des fondements de la nature… et de le faire idéalement avant les prochaines vacances.

À visiter.
Le site web du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Une mine de renseignements sur les recommandations en matière d’éclairage.

À découvrir.
Les applications pour téléphone intelligent qui mesurent la luminosité, à l’intérieur comme à l’extérieur. Des outils parfaits pour se familiariser avec le concept de lux et prendre soin de soi, comme on l’a fait avec celui du nombre de pas par jour.

À surveiller.
Les avancées scientifiques quant aux bienfaits de la lumière sur les vaisseaux sanguins ainsi que sur la prévention de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires. Ce sont là des pistes prometteuses.

 

À lire aussi : Denis Fortier : quand l’empathie ouvre la voie à la guérison

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.