Forme

10 mythes sur la perte de poids

En matière de régimes et de perte de poids, on entend tout et n’importe quoi. Avec le concours de deux expertes, Châtelaine déboulonne pour vous 10 mythes tenaces.


 

1. « Boire beaucoup d’eau aide à maigrir. »
« L’eau crée un effet de satiété et met à profit le travail des fibres, note la nutritionniste Julie DesGroseilliers . En elle-même, l’eau ne fait pas maigrir. Mais en boire au repas permet de ralentir la vitesse à laquelle on mange. En étirant ainsi la durée du repas, on laisse le temps aux signaux de satiété de se manifester. » De plus, l’eau ne contient aucune calorie, contrairement aux autres boissons.

2. « Pour perdre du poids, il faut éviter certaines combinaisons alimentaires. »
« Cette affirmation ne s’appuie sur aucune donnée scientifique », tranche Catherine Lefebvre, diététiste au centre de référence sur la nutrition humaine Extenso. Si vos enzymes digestives perdaient de leur efficacité à cause des combinaisons, les aliments mal digérés fourniraient moins d’énergie que prévu, pas plus ! « D’ailleurs, les enzymes forment une équipe hors pair ; les mélanges ne leur font pas peur ! »

3. « Le pain fait engraisser. »
« Bien choisi, il se révèle au contraire un précieux allié pour perdre du poids, objecte Catherine Lefebvre. Ceux de grains entiers, riches en fibres, entraînent une longue digestion. Rassasiée rapidement, on mange donc moins. » « Une pomme contient presque autant de calories qu’une tranche de pain de blé entier, rappelle Julie DesGroseilliers. Dit-on pour autant qu’elle fait grossir ? » Ce qu’on y tartine, en revanche : beurre, fromages, pâtés… Ouille !

4. « Le jeûne purifie le corps. »
Se priver de nourriture n’a rien de bénéfique ! « Les déchets de l’organisme sont naturellement éliminés dans les selles et l’urine, explique Catherine Lefebvre. Le jeûne, lui, provoque la dégradation des graisses, ce qui entraîne la production de substances toxiques qui peuvent avoir des conséquences graves sur la santé, en plus d’effets secondaires – nausées, fatigue, chutes de tension artérielle, etc. »

5. « Le pamplemousse fait “fondre” la graisse. »
« Aucun aliment n’a ce pouvoir. Sinon, tout le monde mangerait des pamplemousses ! » dit Julie DesGroseilliers. Les régimes au pamplemousse restreignent simplement l’apport calorique de façon draconienne. La perte de poids n’a donc rien à voir avec l’agrume lui-même. « Et le retour aux anciennes habitudes annonce celui des kilos perdus », déplore Catherine Lefebvre.

6. « Les aliments “légers” aident à perdre du poids. »
Certes, les produits « faibles en gras » sont généralement réduits en calories, mais ils contiennent parfois plus de sucre que l’original, ce qui comble partiellement la différence. « Et nous sommes souvent portées à en manger trop, juste parce qu’ils sont légers », prévient Catherine Lefebvre.

7. « La caroube est moins calorique que le chocolat. »
En soi, c’est vrai : elle renferme moins de protéines et de gras que le cacao. Mais attention : « Les produits à base de caroube renferment souvent de l’huile de palme ou de coco, riche en gras saturés », avertit Catherine Lefebvre. En revanche, la poudre de caroube est riche en calcium et en fibres, ne contient aucune caféine et a naturellement un goût plus sucré que la poudre de cacao, ce qui permet de réduire le sucre dans les recettes.

8. « Manger avant d’aller au lit fait engraisser. »
« Le moment choisi pour manger ne modifie pas l’apport énergétique des aliments », affirme Catherine Lefebvre. «  Mais en soirée, nuance Julie DesGroseilliers, on mange souvent des aliments peu intéressants d’un point de vue nutritionnel : croustilles, biscuits, chocolat, crème glacée… » Voilà d’où vient ce surplus de calories !

9. « Perdre du poids, c’est simple : un court régime très strict suivi d’un retour à la normale. »
« Un régime strict met le corps en état de “survie”, le privant des éléments essentiels à son bon fonctionnement, explique Catherine Lefebvre. Il intensifie alors sa fonction d’emmagasiner l’énergie fournie par les aliments, ce qui risque de causer une prise de poids supplémentaire après le retour à une alimentation normale. »

10. « Manger moins ou bouger plus, ça revient au même. »
Erreur ! L’activité physique régulière accélère le métabolisme de base : même au repos, on brûle alors plus de calories qu’une personne sédentaire. « La meilleure façon de perdre du poids, rappelle Julie DesGroseilliers, c’est de combiner une saine alimentation à de l’activité physique. Les personnes physiquement actives ont aussi plus de facilité à maintenir la perte de poids à long terme. »