Santé

Traitement des varices

« J’ai cessé mes traitements de sclérothérapie aux jambes parce que des taches persistaient à certains sites d’injection et que je ne voyais pas de résultats. Avez-vous une explication ? »

Ces taches sont des effets secondaires souvent normaux et temporaires de la sclérothérapie (traitement des varices et des varicosités par injections). Il peut s’agir :

• d’ecchymoses, qui disparaissent habituellement au bout de trois semaines mais peuvent perdurer cinq ou six semaines. L’apparition d’ecchymoses aux sites d’injection est normale et certaines personnes y sont plus sujettes que d’autres. Ces ecchymoses sont sans danger et ne constituent pas une contre-indication au traitement ;

• de minivaricosités rougeâtres ou violacées aux sites d’injection. La technique d’injection pourrait être en cause, mais elles sont le plus souvent dues à une hypersensibilité de la patiente : le traitement d’une veine provoque l’éclatement de varicosités dans la zone environnante. Ces varicosités disparaissent spontanément dans la moitié des cas. Pour l’autre moitié, il est nécessaire de refaire des injections, idéalement après deux ou trois mois, auquel cas les chances de les éliminer sont bonnes. Il s’agit d’un effet secondaire assez fréquent ;

• de taches véritables qui apparaissent sur le trajet de la veine injectée. Elles sont dues à une réaction inflammatoire causée soit par un surdosage (le médicament est trop fort ou on en a injecté une trop grande quantité) soit par une réaction individuelle. Au début, la peau est rouge, chaude et douloureuse le long de la veine et on peut sentir de petites bosses dures. La couleur devient par la suite brunâtre. Ces taches peuvent disparaître au bout de plusieurs mois.

Lorsque ce phénomène se produit, il est essentiel d’appliquer des compresses humides et tièdes et de retourner voir le médecin au plus tôt. Ces symptômes peuvent être le signe que de petits caillots de sang coagulé se sont formés. Cela n’est pas grave du tout, mais il faut drainer ces caillots sans tarder pour éviter une pigmentation permanente de la peau.

Un léger inconfort peut se faire sentir dans les heures qui suivent un traitement. Une douleur intense ou persistante est anormale. Dans ce cas, il faut contacter le médecin sans délai. Une échographie pourra être nécessaire pour vérifier si on est en présence d’un problème sérieux tel qu’une thrombophlébite.

Suivre les conseils
À la première visite, les patientes reçoivent un dépliant qui explique quoi faire après un traitement – marcher, par exemple –, quels sont les effets secondaires possibles et les solutions. Malheureusement, plusieurs ne le lisent pas et, en cas de problème, cessent les traitements. Dans ces conditions, les taches peuvent devenir permanentes, en particulier si la peau est foncée.

Vous dites que vous n’avez pas vu de résultats. Habituellement, le phlébologue évalue assez bien à quel moment l’amélioration sera visible. Certaines personnes peuvent être déçues si des progrès esthétiques ne sont pas évidents dès les premiers traitements. Or, si vous avez besoin de 10 traitements, par exemple, l’amélioration ne sera pas manifeste avant cinq ou six séances. Il est important de ne pas vous décourager et de comprendre que les petites varicosités disparaissent en dernier puisque nous devons d’abord traiter les veines plus grosses qui en sont responsables.

Jacqueline David, phlébologue, a fondé la Clinique de varices DreJacqueline David, à Laval.