Société

Comment aider son ado à trouver un travail d’été?

Comment aider son ado à décrocher un travail d’été et à gérer son budget sans trop s’en mêler?

Photo: Unsplash

Quand sa mère lui a annoncé qu’elle l’avait inscrite comme aide-animatrice dans un camp de jour montréalais, Salomé Bultel, 13 ans, a levé les yeux au ciel. Elle qui pensait se la couler douce pendant deux mois ! « Elle avait évoqué l’idée de s’engager. Moi, je l’ai mise devant le fait accompli, rigole sa maman, Alexandra. Je ne voulais pas qu’elle flâne à la maison et je savais que ça allait lui plaire. » Elle avait vu juste. « La première semaine, j’étais stressée, j’avais plein de choses à apprendre, mais après, j’ai trouvé ça amusant », dit la blondinette. Armée de son diplôme du camp, elle compte bien se trouver un emploi mieux rémunéré cette année.

« Plus un jeune cumule tôt les expériences, plus il est employable », confirme Lamia Lamoudi, conseillère au Carrefour jeunesse-emploi Montréal centre-ville. Elle accompagne les 16‑35 ans dans leurs démarches d’insertion sur le marché du travail. Et ça commence avant 16 ans, l’âge à partir duquel il est permis de bosser pendant les heures de classe. « Aux ados, je demande d’abord comment ils s’impliquent à la maison, à l’école, dans leur quartier. » Journal étudiant, collectes de fonds, entretien de la pelouse, tout compte. Pour étoffer leur curriculum vitæ, Lamia Lamoudi les encourage à faire du bénévolat et à suivre des formations – secourisme, gardiens avertis, commis 101…

Avec ses heures de gardiennage et de bénévolat dans un centre communautaire où elle servait des repas aux sans-abris, Anna Larochelle, 15 ans, avait de quoi garnir son CV. Sa mère l’a aidée à se mettre en valeur et à cibler une liste d’employeurs potentiels situés près de chez elle, à Neufchâtel, un quartier de Québec. Quand elles se sont présentées ensemble dans une crèmerie, la gérante leur a signifié en souriant qu’Anna devait venir seule. Finalement, ça a marché ! La pétillante brunette a été rappelée peu après l’entretien d’embauche.

Bien sûr, les parents ont un rôle à jouer dans la réussite de leurs enfants – les motiver, les aider à rédiger leur CV et à préparer leur pitch de vente –, mais ils ne doivent pas poser leur candidature à leur place, selon Lamia Lamoudi. « Il est bon de les laisser explorer le terrain par eux-mêmes », dit-elle.

Et c’est tout à leur avantage. « En sortant de ma zone de confort, j’ai appris à interagir avec les clients », résume Anna. Nouvelle gang, travail d’équipe, horaires à respecter, dépassement de soi… En un été, la préposée au comptoir du bar laitier a pris beaucoup de maturité et d’assurance. « C’est une belle entrée dans le monde adulte », se réjouit-elle.

Alexandra l’a constaté aussi : sa fille Salomé est maintenant davantage autonome même si, certains matins, elle aurait préféré faire la grasse matinée ! « Je la trouve plus responsable et plus à l’aise de parler en public, dit-elle fièrement. Elle a acquis le sens du devoir. »

Toucher une paie s’avère aussi une expérience enrichissante. C’est souvent l’occasion d’ouvrir un compte d’épargne, de s’offrir des vêtements ou un cellulaire, d’obtenir son permis de conduire… et de se sentir full indépendant.

Mais pas au point d’être libre de dépenser sans compter ! « Il faut au contraire établir un budget et se constituer une épargne, avance Marie Lachance, professeure au Département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation à l’Université Laval. Plus tôt un jeune sera sensibilisé à la valeur de l’argent, moins graves seront les conséquences d’une folie – claquer 50 ­dollars en gadgets vaut mieux qu’en dilapider 400 et ne plus pouvoir payer son loyer. L’éducation financière commence avant même qu’il se retrousse les manches. »

Même s’ils gagnent en indépendance, les adolescents ont encore besoin d’être encadrés par leurs parents. Ces derniers peuvent lancer des discussions – À combien estimes-tu tes revenus hebdomadaires ? Quelle portion est consacrée aux retenues d’impôt et autres cotisations ? Combien d’argent comptes-tu mettre de côté ? Dans quel but (projet ou imprévus) ? – C’est également le temps de les inciter à assumer leurs dépenses personnelles (collations, vêtements, loisirs, sorties).

« Lorsque Anna paie elle-même ses affaires, elle se montre plus réfléchie, observe sa mère, Nathalie. On lui a toujours enseigné l’importance de faire des choix et de ne pas gaspiller. »

Raisonnable, Anna a ouvert un compte dans lequel elle a versé le fruit de son labeur de l’été dernier – 3 000 dollars – dans le but de s’acheter un portable et de suivre des cours de conduite. « J’ai pu vivre sur ce coussin toute l’année. J’ai hâte de recommencer à travailler. Je vise maintenant un ordi et une auto ! »

L’idée n’est pas de jouer au gendarme avec sa couvée, mais de l’aider à partir du bon pied. « Un emploi, c’est la vraie vie qui commence », conclut Marie Lachance.

À lire aussi: Le marché du travail défavorise les femmes. Voici pourquoi

Recherche d’emploi 101

Établir son profil
Déterminer ses intérêts, ses compétences et ses expériences pertinentes.

Se fixer des objectifs
Cibler les secteurs d’emploi potentiels (piscine, camp de jour, commerce…).

Rédiger un CV accrocheur
En une page, et à l’aide de mots clés, faire ressortir ses forces. La lettre de motivation est utile, mais attention aux fautes d’orthographe !

Décrocher un emploi et le garder
C’est à l’entretien d’embauche que tout se joue. Plus on se montre motivé et disponible, plus on met les chances de son côté. Une attitude à conserver par la suite. À éviter : les retards, les absences, les tenues négligées, le non-respect des consignes.

Avoir des attentes réalistes
Tout travail mérite salaire, mais l’argent ne doit pas être la seule motivation. Ce qui prime, c’est développer des compétences, acquérir de l’expérience et se forger une bonne réputation.

Des ressources pour un premier emploi

Formations

Commis 101 (formation en ligne dans le secteur du commerce et de l’alimentation)

Cours de secourisme de la Croix-Rouge

Cours de gardiens avertis de la Croix-Rouge

Agrégateurs

Emplois ou stages pour étudiants

Répertoire de sites utiles pour la recherche d’emploi

Informations sur le marché du travail selon les secteurs d’activité

Offres d’emploi par arrondissements

Bénévolat

Centre d’action bénévole de Montréal

Offres de bénévolat par arrondissements