Lâchée lousse

Manucure: un métier d’esclave?

Aux États-Unis, elles sont payées une misère, leurs droits sont bafoués, elles inhalent des vapeurs toxiques. Bienvenue dans l’univers des manucures.

Lache_lousse

Elles passent 10 ou 12 heures pas jour assises inconfortablement à respirer les vapeurs dangereuses émises par les vernis et les gels utilisés dans leur industrie.

Elles sont payées une misère (parfois 10$ pour une journée de 10 ou 12 heures de travail), et parfois, pas du tout. Elles se font voler leurs pourboires par leurs patrons. Elles subissent un racisme révoltant.

Et comme elles sont des immigrantes souvent sans statut et sans protection, et comme elles se débrouillent avec trois mots d’anglais, elles se taisent. De véritables esclaves en plein Manhattan.

Qui ça ?

Les manucures qui s’esquintent dans les salons qui prolifèrent partout — il y en avait 2 000 à New York en 2012, et plus de 17 000 aux États-Unis.

Toutes ces données sont tirées d’une enquête que la journaliste Sarah Maslin Nir a publiée la semaine dernière sur le site du New York Times sous le titre The Price of Nice Nails (le prix des beaux ongles)

Une véritable bombe.

Quatre jours plus tard, le gouverneur de l’État de New York, Andrew M. Cuomo, annonçait une ribambelle de mesures d’urgence, dont:

  • Création d’une unité chargée d’enquêter directement dans les salons de beauté.
  • Lancement d’une campagne d’information (en six langues) destinée à faire connaître leurs droits aux manucures (et que les propriétaires de salons devront obligatoirement afficher dans leurs locaux).
  • Des nouvelles règles de santé et sécurité, visant à restreindre autant que possible l’inhalation des vapeurs toxiques….

«Nous ne resterons pas les bras croisés pendant que des travailleurs sont privés de leurs droits les plus élémentaires», a dit le gouverneur.

Et ici ?

Est-ce la même chose ici ? Châtelaine a commencé sa petite enquête. Si vous avez des infos ou des témoignages à nous fournir, écrivez-moi à louise.gendron@chatelaine.rogers.com

Manucure

Photo: iStock