Culture

Les sœurs Boulay: l’espoir en partage

Leur dernier album, La mort des étoiles, cumule des millions d’écoutes sur Spotify, et leur tournée de spectacles a fait des heureux partout au Québec. Près de huit ans après leur couronnement remarqué aux Francouvertes, l’étoile des sœurs Boulay brille plus fort que jamais.

Après deux ans de pause, qui leur a permis de faire le point et de se concentrer sur leurs objectifs personnels, les autrices-compositrices-interprètes sont plus qu’heureuses de renouer avec leur public… et de se retrouver.

«Durant cet intermède, je me suis lancée dans un projet solo pendant lequel je me suis sentie très vulnérable, confie Stéphanie. Je m’ennuyais d’avoir quelqu’un à mes côtés pour partager la charge médiatique et émotionnelle.»

Mélanie, elle, a donné naissance à un fils. Un changement qui bouleverse la façon du duo d’aborder autant la création que la tournée. «Avant, mon travail prenait 100% de mon espace mental et de mon temps. Je ne pourrai plus jamais avoir l’énergie des débuts, alors que j’étais prête à tout pour
réussir. Aujourd’hui, nous imposons davantage nos limites et nous nous assurons de rentrer à la maison presque chaque soir.»

Depuis quelques mois, les deux sœurs promènent leur spectacle lumineux et authentique un peu partout au Québec – elles devaient monter sur scène aux Francos de Montréal mais le festival a annulé son événement annuel pour cause de Covid-19. Et on les verra sans doute reprendre la route sous peu… «Sur scène, on va vraiment ailleurs. On se laisse aller. On rit, on fait participer le public, on se chicane», lance Stéphanie. «Les gens sortent avec le sourire et, on l’espère, un petit peu plus d’espoir», renchérit sa sœur.

On peut consulter le site des sœurs Boulay pour se procurer leur plus récent album.