Ronde, et alors?

Mode: hommes ordinaires recherchés

Ils sont gros, petits, bedonnants ou poilus. Bref, rien à voir avec Fabio. Mais ce sont ces hommes parfaitement ordinaires que vise un nouveau concours de mannequinat au masculin.

Joanie-bandeau

En lisant cet article de mic.com, je me suis mise à sourire comme une idiote. J’aimais tout de cette histoire: le fait qu’on y parle d’une nouvelle marque de vêtements masculins qui s’appelle Chubbies, spécialisée dans les shorts à taille élastique indulgents pour les poignées d’amour, le fait que la toute première campagne publicitaire de la griffe mette en scène un ami barbu et bedonnant des quatre fondateurs, et, surtout, le fait que la compagnie lance aussi un concours de mannequinat auprès de messieurs Tout-le-monde. Peu importe leur taille, leur silhouette, leur origine ou leur orientation sexuelle. Le but : dénicher la prochaine star de leurs pubs télé, papier et panneaux d’affichage.

Blogue-Joanie-Monsieur-Moustache-Chubbie

Photo: Chubbies

L’un des créateurs de la marque, Tom Montgomery, a expliqué que l’idée du concours leur était venue en observant de près leur clientèle, «des hommes normaux, terre-à-terre et inspirants». Des hommes qui sont bien loin de ressembler à des mannequins professionnels – pas d’abdos ciselés, de bras musclés ou de cuisses élancées ici. Mais des hommes beaux à leur manière, qui n’aspirent pas à des idéaux inaccessibles et qui n’inspirent pas la jalousie. Les muses parfaites, quoi.

À LIRE: Et les hommes taille plus, dans tout ça?

C’est sûr que Chubbies est la marque idéale pour tenir de tels propos. La compagnie est née d’une idée novatrice : permettre aux gars de prendre du gras sans se sentir automatiquement à l’étroit. (D’ailleurs, les filles, à quand une collection de jeans pour femmes spécialement créés afin qu’on puisse perdre ou prendre cinq livres sans devoir repasser à chaque fois par la foutue case magasinage?) Aussi, je vous l’accorde, la griffe s’accompagne d’une imagerie hipster qui semble aller de pair avec des top-modèles hors-normes, dotés de dad bods (ou « silhouettes de papas ») poilus, maigres ou joufflus.

Blogue-Joanie-Hommes-Chubbies

Photo: Chubbies

Cependant, ce que je trouve bien avec cette opération «Chub n’ Dales», comme l’appelle Tom Montgomery, c’est qu’elle est inclusive. Pour vrai de vrai. Elle interpelle tous les hommes, sans exception: grands, petits, minces, gros, musclés, mous, blancs, noirs et plus encore. Elle s’adresse autant aux copies conformes de Channing Tatum qu’aux sosies de Zach Galifianakis. Pas de discrimination ici, juste un appel à tous les mecs, peu importe leur physique – du rarement vu dans l’industrie de la mode. Du fun, du gros fun pour tous les gens qui ne se prennent pas le moins du monde au sérieux. Et ça, ça fait du bien autant au corps qu’à l’âme.

Et vous, que pensez-vous de ce concours de mannequinat nouveau genre?

À LIRE: 5 femmes rondes qui changent le monde

Suivez Joanie Pietracupa sur Twitter (@theJSpot) et Instagram (@joaniepietracupa).