Vins et cocktails

9 mousseux pas chers mais excellents pour célébrer

Le vin mousseux n’a pas son pareil pour célébrer les petits comme les grands événements. Voici 9 suggestions à essayer pour respecter son budget sans faire de compromis sur la qualité.

Tout petit prix

Le prix de cette bouteille peut étonner, mais pas autant que son contenu. Ce mousseux portugais réunit avec brio plusieurs variétés de raisin locales. Dans le verre, ses parfums rappellent l’anis étoilé, la réglisse et les agrumes. Une fois en bouche, l’attaque franche et vive fait place à des bulles fines. Idéal pour accompagner le gravlax de saumon.

Borges Fita Azul Attitude Brut Reserva, Code SAQ : 13640277, 12,35 $

Bien de chez nous

Tout dans ce vin rappelle la Champagne : le long élevage en bouteille, l’assemblage de chardonnay et de pinot noir ainsi que la robe subtilement rosée. Pourtant, ce mousseux n’est pas français. Il est élaboré en Montérégie, par le domaine Saint-Jacques. La famille Quirion bichonne pendant plus de deux ans ses vins effervescents avant de les commercialiser. Et ça vaut la peine ! Fleurs et petits fruits rouges parfument le verre. Les bulles sont crémeuses et fines. Servi avec de la rillette de canard et un chutney de canneberge, que demander de mieux ?

Domaine St-Jacques Brut 2017, Code SAQ : 14473301, 34,85 $

Touche française

Les Tissot sont au Jura, en France, ce que les Tremblay sont au Saguenay-Lac-Saint-Jean : très nombreux ! Dans cette région viticole blottie contre la frontière de la Suisse, plusieurs membres de cette famille sont vignerons. C’est le cas de Jacques Tissot, qui possède un vignoble à Arbois. Il y met au point ce magnifique mousseux digne d’un grand champagne. L’assemblage de chardonnay et de pinot noir dévoile des arômes de citron confit et de biscuit au beurre. Et le tout persiste longtemps en bouche. 

Jacques Tissot Crémant du Jura, Code SAQ : 14133795, 27,55 $

Soif de nouveauté

Tout près de Barcelone, la maison Roger Goulart confectionne des vins effervescents depuis plus de cent ans. C’est cependant la première fois que ses bulles sont commercialisées au Québec. Et elles feront un tabac ! Sa robe aux reflets rosés trahit l’utilisation de variétés de raisin rouge, soit le grenache et le pinot noir. Élaboré comme un champagne, le vin sent bon (très bon !) les fruits des champs, comme la framboise et la fraise. Sur les papilles, son attaque fruitée se prolonge dans une finale fraîche et saline. Pour moins de 20 $, cette bouteille va susciter des « wow » autour de la table !

Roger Goulart Coral Cava 2017, Code SAQ : 14440015, 18,90 $

Une découverte de l’Île d’Orléans

Sur l’Île d’Orléans, la famille Demers élabore de somptueux vins effervescents et certifiés bios. Sa cuvée nommée Mousse des vents réunit le frontenac blanc, le vidal et le baco noir. Elle évoque les parfums des fleurs des champs et des fruits rouges. À la fois subtiles et très fines, ses bulles se fondent dans une bouche fruitée. Avec du foie gras et de la confiture de fraise, la magie va opérer.

Domaine de Liret, Mousse des vents, 35 $ (dans les boutiques spécialisées)

Pour faire bombance

À base de chenin blanc, ce mousseux ne laissera personne indifférent. Pop ! Les arômes de pêche et de fleurs remplissent le verre. En bouche, les bulles se mêlent aux parfums de miel et aux notes fruitées. Un régal ! Produit par la famille Brunet, dans la Loire, son histoire aussi est délicieuse. Le vin a été élevé pendant près de deux ans dans des caves de tuffeau, creusées au 16e siècle et longtemps utilisées pour la culture des champignons.

Sébastien Brunet Vouvray Méthode Traditionnelle Brut 2018, Code SAQ : 12846441, 24,05 $

Tout en légèreté

Les collines remplies de vignes de Conegliano, en Vénétie, ont inspiré le nom et l’étiquette de cette bouteille appelé le Rughe, ou « rides » en français. Dans cet endroit magique, au pays du prosecco, une variété de raisin est reine, le glera Ce raisin permet de créer des mousseux vifs et très parfumés. Cette bouteille en est un bon exemple. Ce vin rappelle les bonbons anglais, la verveine et la lime. Contrairement à certains proseccos, celui-ci ne laisse pas une impression sucrée en fin de bouche. Il apportera ainsi beaucoup de légèreté en fin de repas avec le traditionnel plateau de fromages.

Le Rughe Prosecco, Code SAQ : 14441991, 17,10 $

Pour célébrer en grand

Rien de mieux que de sabler une bouteille de bulles. Pour ne pas rater son coup, il vaut mieux choisir un mousseux élaboré selon la méthode traditionnelle, comme cette bouteille d’Afrique du Sud. Le domaine Boschendal produit une cuvée où les notes de pain grillé, de noix et de fruits mettent en appétit. Sa texture crémeuse prolonge le plaisir. À ce prix, impossible de se tromper.

Boschendal Methode Cap Classique Brut, Code SAQ : 13631864, 25 $

Une trouvaille à l’épicerie

Trouver un bon mousseux en épicerie n’est pas une mince affaire ! La sommelière Jessica Harnois nous simplifie la tâche avec ce nouveau vin effervescent de la gamme . Il est mis au point avec du chardonnay de la même manière qu’un prosecco, ce qui lui donne un goût rafraîchissant. Il contient aussi un soupçon de vin de glace, pour plus de complexité et de longueur. Dans la flûte, le vin s’ouvre avec des notes de poire confite et de citron. Délicieux !

Bù édition limitéemousseux avec vin de glace, prix suggéré 16 $