Temps des fêtes

Bulles en fête

Outre ce cher champagne, d'autres vins effervescents permettent de tchin-tchiner avec classe sans dépenser beaucoup.

Photo: Food&Drink/Photocuisine

Photo: Food&Drink/Photocuisine

Proseccos, blanquettes de Limoux, cavas, crémants d’Alsace, spumante, mousseux californiens, ils sont une centaine à pétiller sur les tablettes de la SAQ. De quoi perdre la bulle. Quelques repères pour que ça fasse pop !

[adspot]

Les cavas

Mousseux espagnols d’appellation, issus surtout de raisins blancs (sauf pour les cavas rosés) et fabriqués comme des champagnes. Leur teneur en sucre va du plus sec au plus doux. À essayer : les cavas du Penedès, pour leurs bulles fines, très fraîches, sans acidité.

proseccoLe prosecco

Un bel italien à l’acidité désaltérante qui gagne en popularité. Depuis 2009, seule la Vénétie, région de production, a le droit d’utiliser le terme prosecco pour désigner à la fois le cépage et l’appellation. Partout ailleurs en Italie, il faut parler du cépage glera. Avec ses proseccos, l’Italie est le plus important producteur de mousseux (spumante) et de pétillants (frizzante) dans le monde.

Zonin Prosecco Special Cuvée Brut, Vin mousseux, 15,35 $, SAQ 10540721

Les crémants

Élaborés selon la méthode traditionnelle (autrefois appelée champenoise) en France, mais aussi en Allemagne et au Luxembourg. Les arômes diffèrent beaucoup d’un lieu à l’autre. À noter : le crémant de Bourgogne partage les mêmes cépages que le champagne.

Le moscato d’Asti

Ce n’est pas un vin effervescent, même s’il contient de très fines bulles. Mais il est apprécié pour son faible taux d’alcool et son goût sucré. À ne pas confondre avec l’asti spumante, un blanc mousseux produit dans la même région, à base de muscat blanc, moins sucré et plus riche en bulles.

blanquetteLa blanquette de Limoux

L’une des plus vieilles appellations d’origine contrôlée de France, produite depuis le 16e siècle dans la région du Sud-Ouest à partir de mauzac, un raisin blanc. Sa fraîcheur enchante, tout comme son côté « pomme verte ». Le nouvel habillage de la blanquette de Limoux souligne le 75e anniversaire du Domaine de Fourn.

Domaine de Fourn Blanquette de Limoux, Vin mousseux, 19,45 $, SAQ 00220400

Les cidres mousseux

Ils donnent du pep à l’industrie québécoise du cidre et jouent sur toute la gamme des flaveurs de pomme : rouge ou verte, fraîche, mûre ou cuite. Certains présentent aussi des notes de baies, de melon, de miel…

 

bulless-400

Photo: Lauren Burke/Getty Images

Bulles, etc.

D’où viennent-elles ? Le gaz carbonique dans la bouteille rend les vins effervescents. Ce gaz sous pression s’échappe lorsqu’on ouvre la bouteille – d’où le pop !

Et ce gaz, quelle est son origine ? Il est produit de façon naturelle lors de la fermentation des raisins. On peut faire subir au vin une seconde fermentation et emprisonner alors le gaz. Une opération faite soit en cuve, soit en bouteille (méthode dite traditionnelle – on la qualifiait de « méthode champenoise » jusqu’à ce que les vignerons de Champagne protègent ce terme). On peut aussi procéder par gazéification artificielle : du gaz est injecté dans le liquide avant l’embouteillage. L’étiquette mentionne alors « gazéifié » ou « effervescence obtenue artificiellement ».

Ces vins se conservent-ils ? Oui. L’effervescence s’estompe, mais le produit reste agréable à boire.

Effervescent, pétillant ou mousseux ? Dans tous les cas, on peut parler de vins effervescents, qu’ils soient blancs, rosés ou rouges, que les bulles soient très fines, fines, délicates ou grosses. Le produit est très effervescent ? On le nomme alors « mousseux ». Moyennement ? On l’appelle « pétillant ». Légèrement effervescent ? On montre son savoir et on dit qu’il est « perlant ».

Vins effervescents et champagnes : quelle est la différence ? L’appellation champagne est hyper réglementée et protégée, et n’est employée que pour les jus produits, selon des règles strictes, dans la région de Champagne, où le terroir a ses caractéristiques propres : sol calcaire, cépages précis (principalement le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay).

La température de service ? Entre 8 °C et 10 °C en apéritif ; entre 9 °C et 12 °C avec des plats chauds. Attention : ces vins sont souvent servis trop froids.

3-cidres-4003-bulles-dici-400

Bulles d’ici

Cidre rosé mousseux Michel Jodoin, 17,15 $, SAQ 00733394

Bulle de Neige de La Face Cachée de la Pomme, Cidre mousseux, 15 $, SAQ 11398253

Bulle no 1 de La Face Cachée de la Pomme, Cidre mousseux, 16 $, SAQ 11086014

Lolou du vignoble Côte de Vaudreuil. Mousseux rosé vendu au domaine ou en ligne.

La Mousse des bois du Domaine Acer. À base de sève d’érable. Vendu au Marché des Saveurs du Québec du marché Jean-Talon (Montréal), au Comptoir des Terroirs du marché du Vieux-Port (Québec) ou en ligne.

La Célébrante. Bière blonde fermentée aux levures de champagne de la brasserie Brasseurs du Monde.

 

D’autres idées à boire pour les fêtes, selon Aurélia Filion.