Cuisine

Des vins sans sulfites

Notre rédactrice cuisine, Michelle Labrèche-Larouche, répond à l’une de vos questions chaque semaine.

M Larouche Qu’entend-on par vins biologiques ? Peut-on se fier à cette appellation ?

La viticulture bio est considérée comme étant celle qui respecte le plus l’écosystème : les rendements inférieurs aux méthodes conventionnelles ménagent la vigne. Sans parler de la santé des consommateurs, puisque les vins bios ne contiennent pas de sucres, de levures et autres suppléments artificiels. On n’y trouve que des levures naturelles, donc aucun sulfite.

Aux États-Unis, 25 % de la population étant allergique aux sulfites, certaines maisons – dont Fetzer – produisent des vins agrobiologiques. En France, le climat du Sud est particulièrement propice à la production des vins bios, mais c’est le Val de Loire qui en produit le plus.

Ne devient pas viticulteur biologique qui veut : la terre doit d’abord être purifiée, ce qui prend des années. Et les producteurs doivent se soumettre à des réglementations sévères.

On trouve des vins bios dans plusieurs succursales de la SAQ. Certaines SAQ Sélection comprennent même une section consacrée aux vins agrobiologiques. Certains restaurants comme Les Chèvres (1201, av. Van Horne, Montréal) et BU (5245, boul. Saint-Laurent, Montréal) proposent des vins bios à leur clientèle.

Revenez jeudi prochain pour une autre réponse !