Gastronomie

Stefano Faita se met à table

L'animateur et propriétaire depuis peu du restaurant Impasto, à Montréal, est amateur de gin tonic et de Nutella.

Photo: Julie Perreault

Photo: Julie Perreault

Votre meilleur souvenir d’enfance culinaire ?

Être assis, à quatre ou cinq ans, à côté du poêle le dimanche matin et regarder ma mère cuisiner. Je préférais ça aux dessins animés !

pistachio ice creamVous êtes condamné à mort. Quel est votre dernier repas ?

Un plateau de charcuteries du Pied de Cochon. Aussi, je demanderais à Mike, mon partenaire au resto, de me faire ses gnocchis sauce tomate, et à ma mère, de cuisiner son osso buco et son risotto milanese. Comme dessert, je prendrais un gelato aux pistaches.

Votre produit chouchou ?

L’huile d’olive ! Depuis plus de trois ans, j’utilise la marque Planeta. C’est celle qu’on sert au resto pour y tremper le pain.

Votre plaisir coupable ?

Du Nutella.

Votre aliment réconfort ?

Du pain brioché, tranché, beurré puis poêlé. Pas du pain doré, là. Juste beurré et poêlé. Avec une bonne confiture ou… du Nutella.

Votre boisson de prédilection ?

Je suis un gars de gin tonic et, souvent, j’en prends des doubles ! (rires) C’est un drink pur, qui n’a pas mille saveurs.

Votre petit-déjeuner préféré ?

Je suis fan des smoothies. J’y mets du yogourt, du germe de blé, des graines de lin, un peu de jus d’orange ou de lait et plein de fruits.

Une recette de votre mère que vous avez adoptée ?

Des aubergines au parmesan. Cette recette familiale n’a jamais changé et ne changera jamais !

À découvrir: la recette d’aubergines au parmesan de la maman de Stefano Faita

big-night-filmVotre film de bouffe et votre livre de recettes préférés ?

Le film : À table (Big Night), avec Stanley Tucci et Isabella Rossellini.

Le livre : Le Ricette regionali italiane, d’Anna Gosetti della Salda, un Larousse gastronomique de la cuisine italienne. Je l’ai acheté en Italie. Malheureusement, il n’est pas disponible ici.

Ses bonnes adresses à Montréal

Leméac La qualité de la cuisine y est constante, donc on n’est jamais déçu.

Bouillon Bilk À notre dernière visite – en amoureux, ma blonde et moi –, on a pris des huîtres et du thon avec un superbe vin blanc sicilien. C’était dé-bi-le.

Caffè San Simeon Je ne pourrais pas vivre sans cet endroit, j’y vais jusqu’à trois fois par jour ! Tous leurs cafés sont excellents. Ils servent aussi des viennoiseries du Paltoquet, dont les meilleurs croissants à Montréal.

Panettone, italian christmas cakeVous aimez offrir ? Stefano recommande un panettone à la crème de marrons glacés. Ça change de la bouteille de vin ! Et avec les restes, on peut faire du pain doré.