Vins et cocktails

10 vins québécois à découvrir cet été

Il n’a jamais été aussi facile – et délicieux ! – de boire local. Voici 10 vins pour faire le tour du Québec tout en restant chez soi. On les trouve à la SAQ ou on les commande directement au vignoble…

vin Daumeray

Notes fruitées

Au pied du mont Yamaska, en Montérégie, la famille Guertin cultive la vigne depuis 20 ans. Elle vinifie plusieurs cuvées, dont ce blanc aromatique qui fera un tabac auprès des invités. Le Daumeray est un assemblage de vidal, de frontenac blanc et de seyval. Les notes de fruits exotiques, de citron et de fleurs remplissent le verre. En bouche, l’attaque est vive et rafraîchissante.

Les Artisans du Terroir Daumeray Québec 2018, SAQ 14161702, 16,25$

vin Saint-Pierre

Soif de rosé

Le vignoble Saint-Pierre a ouvert ses portes à l’été 2019 à l’île d’Orléans. La qualité de ses vins est épatante. Coup de cœur pour la cuvée Rosée matinale, un rosé à base de radisson, de marquette, de frontenac blanc et de vidal. Ses parfums de pamplemousse rose se retrouvent aussi bien au nez qu’en bouche. C’est délicat, sec et floral. Un pur délice !

Rosée matinale 2019, Vignoble Saint-Pierre, 16,45$

Bulles festives

L’expression « dans les petits pots, les meilleurs onguents » ne pourrait mieux convenir qu’à ce mousseux offert en format de 500 ml et produit à Dunham par le vigneron Stéphane Lamarre. Comme le vin est embouteillé un peu avant la fin de la fermentation, de fines bulles se trouvent emprisonnées. Pschitt ! Une fois la capsule enlevée, les arômes d’agrumes et de fruits mûrs envahissent le verre. C’est frais et tendu sur les papilles. Un must pour l’apéritif.

Atout blanc «petnat», Château de cartes, 500 ml, 18$fraicheur du fleuve vin

Tout léger

Fruité, épicé et bio, ce rouge provient de l’île d’Orléans, où la famille Demers met au point du vin depuis bientôt 10 ans. La majorité de sa production est consacrée aux mousseux, qu’elle vinifie comme en Champagne. Le domaine propose également ce rouge délicieux à base de marquette et de baco noir. En bouche, il est gouleyant et peu tanique. Difficile de résister à ses parfums de framboise et de canneberge ! Vendu dans plusieurs épiceries spécialisées à travers le Québec.

Fraicheur du Fleuve 2018, Seigneurie de Liret, 20$

Les Bacchantes vin

Bombe fruitée

La région d’Hemmingford, dans le sud du Québec, est bien connue pour son parc animalier et son poste frontalier. On sait moins que s’y trouvent également une douzaine de vignobles, dont Les Bacchantes. Le vigneron Sébastien Daoust produit plusieurs cuvées, dont ce rosé gourmand et fruité à base de maréchal foch et de seyval. Avec ses arômes de fraise et de framboise qui tapissent le palais, il est parfait pour accompagner un dessert.

Les Bacchantes Rs1 2018, SAQ 14382329, 15,95$

Plein soleil

Du vin orange ? Pourquoi pas ! Plusieurs domaines québécois utilisent cette technique de vinification qui consiste à élaborer un blanc comme un rouge, c’est-à-dire en macérant les peaux de raisin avec le jus. Résultat : une robe subtilement orangée et un goût plus costaud en bouche. Le vignoble Val Caudalies, à Dunham, produit un vin orange à base de frontenac qui sent bon les agrumes et les fleurs. Son attaque fruitée se fond dans une texture agréable et souple. Une belle découverte !

Val Caudalies, Vin orange 2019, 30$

vin Vignoble du Marathonien

À prix doux

Ce blanc du Québec prend des airs de sauvignon avec ses parfums d’agrumes et de fines herbes. À base de seyval, une variété hybride répandue chez nous, il charme avec son attaque vivifiante et ses arômes de pêche. En accompagnement de sushis ou de crustacés, ce vin de la Montérégie sera la vedette de la soirée. Surtout à ce prix !

Vignoble du Marathonien 2019, SAQ 11398325, 15,70$

la cantina vin

Fraîcheur rosée

Tout près du lac des Deux Montagnes, dans les Basses-Laurentides, le vigneron Daniel Lalande a fondé le vignoble La Cantina. Il y prépare ce rosé aux parfums charmeurs de pêche et d’orange sanguine. À ces notes fruitées s’ajoute une texture ronde. Avec un tartare de saumon et une salade de concombres, c’est divin !

Vignoble La Cantina, vin rosé C 2019, 13,92$

Rouge vif

L’Orpailleur est un incontournable ici, l’un des plus anciens et des plus grands vignobles au Québec. On pense bien le connaître ? Il réserve encore des surprises. Des variétés européennes ont été plantées dans le domaine et les vins qui en sont issus valent vraiment le détour. C’est le cas de ce rouge à base de cabernet franc, un cépage typique de la Loire, en France, qui en met plein le palais avec ses notes de fruits noirs, de poivron et d’épices douces. Les tanins costauds font place à une finale juteuse qui donne une envie irrésistible de se servir un deuxième verre.

Orpailleur, cabernet franc 2017, 29$

Rond et équilibré

Stéphanie Thibodeau et Pier Cousineau ont acheté le vignoble L’Ardennais, dans les Cantons-de-l’Est, en 2016, y apportant un vent de fraîcheur. Ça se constate sur l’étiquette comme dans la bouteille de cette cuvée Vert-bois, à base de seyval blanc et élevée en fût de chêne. Ses parfums de pomme, de miel et de poire remplissent le verre. En bouche, les notes épicées se mêlent au goût de zeste d’orange. Un produit de grande qualité.

Vignoble de l’Ardennais, Vert-bois 2019, 22$