Vins et cocktails

Vins doudous

Besoin d'un baume après une dure semaine au boulot?

Woman in domestic kitchen holding wine glass

Photo : Tabor Gus/Corbis

Samedi soir, on enfourne une cocotte avec gibier à plumes (du faisan ?), lardons et une tasse du pinot gris de Deiss.

[adspot]

Pendant que la bête cuit doucement, on commence la soirée (autour d’une terrine de lapin) par un rouge « glouglou », dont l’assemblage syrah, grenache, carignan donne un vin sur le fruit. Le Loup Blanc est un domaine du Languedoc où le travail à la vigne est bio, les vinifications, naturelles, et dont les vins, sans prétention, sont faciles à boire.

On passe ensuite aux choses sé­rieuses : servir le gibier et son jus sur une mon­tagne de patates pilées, accompagné d’une bouteille de Beblenheim. Ce blanc réconfortant, à la bouche sucrée et minérale, rappelle l’abricot, le miel et le fumé. Jean-Michel Deiss conduit ses vignes en biodynamie et tente de préserver la tradition de complantation alsacienne (on plante plusieurs variétés de raisins sur une même parcelle de terrain) pour mettre en valeur le caractère du terroir plutôt que celui du cépage. Résultat : un joli vin d’automne !

loup-blancLe Loup Blanc
Minervois, le régal du loup 2011
SAQ 10405010, 19,85 $.

 

 

 

 

marcel-deissDomaine Marcel Deiss
Alsace Pinot gris Beblenheim 2006
SAQ 11544476, 23,10 $.