Mode

Robes : 5 modèles qu’on portera longtemps

Cinq robes parfaites pour dissiper tout moment d’hésitation vestimentaire devant la garde-robe. À adopter cet été. Et ressortir l’été prochain. Et l’autre après...

On peut faire confiance à ces styles de robes pour un sans-faute d’élégance.

robe denim

Photo: gracieuseté de Dondup

La robe-chemisier

À prime abord utilitaire, la robe-chemisier est d’une polyvalence infinie. Elle se montre tantôt sportive, tantôt chic, masculine ou féminine. Elle se boutonne sagement ou se déboutonne avec audace sur le décolleté et le long des jambes. Elle peut s’improviser sortie-de-bain sur un maillot. Avec quelques bijoux et des sandales à brides fines, elle est d’un glamour fou.

 

robe tunique

Photo: Imaxtree (défilé Boss)

La robe-tunique

Elle a fait le tour du monde dans les sacs à dos des hippies. Elle a été invitée à plein de garden-partys des années 1970 jusqu’à aujourd’hui. Cette robe sans boutons, décolletée en V, surfe sur la vague rétro qui imprègne la mode. On l’enfile telle quelle, avec des sandales plates ou des mules, ou en duo avec un pantalon coordonné. Et si on se sent vraiment nostalgique, on choisit une version maxi, très ample, avec des imprimés bariolés… Le cafetan-star à la Elizabeth Taylor, quoi !

 

robe emmanchures américaines halter

Photo: gracieuseté de Zimmermann

La robe à emmanchures américaines

Il s’agit d’un modèle sans manches, dont les emmanchures sont taillées en oblique du cou aux aisselles. Ce style connaît un regain de popularité grâce à la duchesse de Sussex, Meghan Markle : comment oublier sa « deuxième » robe de noces, signée Stella McCartney, portée lors de la réception qui a suivi la cérémonie nuptiale ? Les occasions ne courent pas les rues pour exhiber des tenues aussi majestueuses. Mais dans un esprit plus terre à terre, il existe plein de versions courtes, qui évoquent les étés insouciants des années 1960.

 

robe manches bouffantes

Photo: gracieuseté d’Ulla Johnson

La robe à manches bouffantes

À la recherche de charme et de romantisme ? La réponse se trouve ici même. Les manches bouffantes, courtes ou longues, sont bien accrochées aux robes et aux hauts depuis quelques saisons. Elles ajoutent de la candeur aux petites robes, surtout lorsqu’elles sont en chiffon fleuri, en dentelle ou en broderie anglaise.

 

robe maxi fluide

Photo: gracieuseté de Michael Kors

La maxirobe fluide

Excellente amie de notre vestiaire estival, elle est d’un confort absolu. Il ne faut pas se laisser intimider par sa longueur : elle est beaucoup plus fraîche qu’il n’y paraît, et sort autant de jour que de soir. La minimaliste, à bretelles fines et ligne A, a du style à revendre. Avec une enfilade de bracelets et des sandales à semelle plateforme épaisse, c’est le look de feu garanti ! La coupe à taille Empire (cintrée sous la poitrine puis évasée jusqu’à la cheville) fait une silhouette divine. Quand on a envie de se la jouer bohème, on opte pour un modèle fluide, rehaussé de volants.