Art de vivre

5 activités pour oublier l'hiver

Des idées pour chasser la grisaille.

 

iStock_000015147691XSmall

iStockphoto

Officiellement, le printemps sera là le 21 mars, mais on est loin de pouvoir sortir jupes et bermudas. D’ici là, voici des idées pour chasser la grisaille.
1. Chaleur tropicale… au Québec

Idéalement, on prendrait une pause du froid et de la neige en s’enfouissant les deux pieds dans le sable, un cocktail-avec-petit-parasol à la main et un bon polar sur les genoux. Mais comme on ne jouit pas toutes de ce genre de budget, rabattons-nous sur deux endroits bien de chez nous où trouver une parcelle des Caraïbes : le Biodôme de Montréal et l’Aquarium de Québec. Le premier possède une salle où est reconstituée une forêt tropicale humide. Température ambiante : de 25 à 28 oC. On peut y voir des perroquets, des tamarins dorés, des grenouilles et des reptiles. Le deuxième propose, depuis l’été dernier, un nouveau pavillon où se laissent admirer des créatures exotiques comme l’hippocampe, la méduse et le requin-marteau.

2. Faire du surf… à Laval
Bon. On n’est pas exactement à Hawaï, mais si on fait abstraction du décor, c’est tout comme! Ouvert depuis bientôt trois ans, Maeva Surf permet de s’initier à la glisse – ou alors de contenter le besoin viscéral de vagues des Brice de Nice aguerris. La température de l’eau : 78 oF, soit seulement quelques degrés de moins qu’à Cancún! L’activité est sécuritaire pour les enfants, comme en témoigne cette vidéo démo, mais il vaut mieux être un minimum en forme.

3. Se payer une bouffe des îles
Rien ne réchauffe plus les papilles qu’une bonne dose d’épices et un cocktail au rhum. Pourquoi ne pas pousser la porte de ce resto latino de quartier devant lequel on passe si souvent? Voici nos suggestions : Maïs, à Montréal, pour ses tacos carnitas et ses ailes de poulet au jalapeno; La Salsa, à Limoilou, pour ses pupusas porc-bacon-fromage et ses empanadas; le Mezcla, à Montréal, pour sa façon bistro de revisiter le terroir latino-américain. Tant qu’à donner dans l’exotisme, ajoutons un zeste de kitsch et osons une sortie hawaïenne! Au Jardin Tiki, à Montréal, on ne mange pas forcément polynésien, mais le décor, lui, l’est assurément. À Trois-Rivières, le mythique Hôtel-motel Coconut comporte un bar tiki où règnent tropiques et cocktails colorés.

4. Voyager… au cinéma
Chaque année, ils s’envolent par milliers vers de chaudes contrées, où ils se reposent pendant la saison froide. Qui, les snowbirds? Non, les somptueux papillons monarques, à qui le zoologue canadien Fred Urquhart a consacré 40 ans de sa vie. Les créateurs du film 3D L’incroyable voyage des papillons, présenté au cinéma Imax du Centre des sciences de Montréal et à celui du Musée canadien des civilisations, à Gatineau, se sont basés sur

ses recherches pour nous montrer des images spectaculaires de ces insectes qui voyagent du Canada au Mexique. Au moins 600 $ moins cher qu’un billet d’avion pour la Riviera Maya!

5. Se visualiser sur sa terrasse
 Ce n’est pas parce que l’été n’est pas encore arrivé qu’il est interdit de faire des plans. Comme celui de décorer sa terrasse, son balcon ou son jardin. Et quel est l’endroit le plus indiqué où puiser l’inspiration? Le Salon national de l’habitation, qui se tient du 8 au 17 mars.