Culture

Catherine Chabot à la barre d'un nouveau film culte ?

Oh que les attentes sont grandes pour le premier long métrage de Catherine Chabot ! Et pour cause : Lignes de fuite, qu’elle réalise en tandem avec Miryam Bouchard (Mon cirque à moi), a déjà été comparé, dans sa version théâtrale, au Déclin de l’empire américain, film-culte de Denys Arcand.

Catherine Chabot

Photo : Julie Artachono-no yuri

Il est rare qu’une œuvre de fiction parvienne à capter avec tant d’acuité l’esprit d’une génération. « Le film et la pièce parlent d’enjeux et de thématiques qui me touchent personnellement. Lignes de fuite aura-t-il le même écho que le Déclin ? Je ne me mets pas cette pression, sinon, on ne sort pas le film et on reste à la maison », lance en riant la comédienne et dramaturge. En plus d’être à la réalisation, l’actrice interprète l’un des trois rôles principaux. « Le défi a été de jouer sans penser à ce qui se passait derrière la caméra. » Scénarisé en collaboration avec Émile Gaudreault (De père en flic, Menteur), le film raconte les retrouvailles mouvementées de trois anciennes amies du secondaire. « On a gardé l’ADN de la pièce, mais on sort du huis clos pour faire une grande virée dans Montréal. Et on entre vraiment dans l’intimité des personnages. » Catherine Chabot et Léane Labrèche-Dor y reprennent les rôles qu’elles interprétaient sur scène en 2019. Mariana Mazza complète le trio. « Ces deux actrices sont des virtuoses du drame et de la comédie. Elles vont vous épater ! » promet-elle.

Lignes de fuite, en salle dès le 6 juillet.

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !
DÉPOSÉ SOUS: