Coco Méliès, le disque de l’été

On avait envie d’une nouvelle bande sonore pour notre prochain road trip. Ça tombe bien, le groupe québécois Coco Méliès prépare un nouvel album et nous offre ici un extrait exclusif.

 

 

Photo: Valérie Paquette
Photo: Valérie Paquette

Tous les goûts sont dans la nature, or certaines choses ont plus de saveur que d’autres. Le chocolat noir, par exemple. Le duo québécois Coco Méliès aussi. Une fille et un gars qui marient leurs voix sur une musique indie-folk, séduisante dès la première écoute (surtout s’il s’agit de Half of the Moon, version live). Frissons garantis.


À LIRE: Lighthouse de Coco Méliès, un album charmant à écouter… en primeur!

Pourquoi Coco Méliès ? Une affaire de noms. Elle s’appelle Francesca Como, a grandi à Sherbrooke. Lui, David Méliès, est d’origine montréalaise. Ils se sont connus par hasard dans un bar, et cela a fait «tilt». Enlevez un «m», remplacez-le par un «c», et leur bébé, Coco Méliès, est né. Le tandem a le flair pour bien s’entourer : leurs collaborateurs ont déjà fait merveille auprès des Patrick Watson, Marie-Pierre Arthur, Arcade Fire et karkwa. Le groupe tourne ici et à l’étranger depuis plus de deux ans, la rumeur est bonne et ne cesse de prendre de l’ampleur. Nous, on l’a entendue. Et avec leur récente chanson, Paper Plane, rythmée et rafraîchissante, Coco Méliès fera sûrement partie de notre été. Du vôtre, aussi ?

Impossible d'ajouter des commentaires.