Karine Gonthier-Hyndman: les coulisses de notre séance photo

On peut dire que les étoiles se sont alignées pour Karine Gonthier-Hyndman depuis quelques années. Like-moi!, Les Simone, Les Invisibles et bientôt C’est comme ça que je t’aime, elle cumule les rôles de femmes fortes et assumées, des qualités que la comédienne possède sans contredit. Et elles l’ont fait briller tout au long de cette séance photo.

 
Photo: Marie-Claude Fournier

Le numéro de Noël est toujours le plus glamour de l’année. Par ici, bijoux étincelants!

Photo: Marie-Claude Fournier

Pour se mettre dans l’ambiance des fêtes, il n’y a rien comme un sapin. La styliste Stephanie Saunders se charge du décor pendant que notre cover-girl passe au maquillage et à la coiffure.

Photo: Marie-Claude Fournier

Couleurs vibrantes, tissus chatoyants et motifs audacieux résument bien la sélection du styliste Simon Venne.

Photo: Marie-Claude Fournier

Karine a passé presque tout l’avant-midi à essayer des vêtements afin de choisir les trois plus beaux looks.

Photo: Marie-Claude Fournier

Tout brillait et scintillait sur le plateau, même le maquillage.

Photo: Marie-Claude Fournier

La maquilleuse Martine L’Heureux a un don pour trouver le juste milieu entre glamour et naturel. Le résultat final donne l’impression qu’une lumière se dégage naturellement de Karine Gonthier-Hyndman, sans artifice aucun.

Photo: Marie-Claude Fournier

Pour réussir le cliché de notre page couverture, Karine est restée accroupie pendant 45 minutes, ne se relevant même pas pour les retouches maquillage. Une athlète!

Photo: Marie-Claude Fournier

Puisque notre cover-girl était assise sur ses talons, la photographe Andréanne Gauthier a dû elle aussi se livrer à quelques acrobaties. Elle était presque couchée au sol pour obtenir la photo qu’elle voulait.

Photo: Marie-Claude Fournier

Pour travailler une à une les mèches châtaines de la comédienne, le coiffeur Martin Alarie utilise les produits Davines, importés d’Italie.

Photo: Marie-Claude Fournier

Le styliste Simon Venne s’est amusé à tester des dizaines de combinaisons possibles avec tous les bijoux et accessoires qu’il avait sous la main pour créer des looks uniques.

Photo: Marie-Claude Fournier

Cette robe argentée qui se retrouve finalement en page couverture n’avait pas été sélectionnée au départ. Ce n’est qu’en l’essayant que l’évidence est apparue aux yeux de l’équipe et de Karine: c’était la bonne.

Photo: Marie-Claude Fournier

Au moniteur, Karine et une partie de l’équipe jette un coup d’œil aux clichés, histoire de voir si on a tout ce qu’il nous faut. Visiblement, toutes sont satisfaites du résultat.

Impossible d'ajouter des commentaires.