Culture

Le retour du roi

Il s’est appelé John the Wolf, Roi Ponpon, Massoud Al-Rachid et voilà que, sur son dernier album, il se surnomme Johnny Welltipper, guitar hero de profession.

Mais c’est sous son vrai nom (d’artiste) qu’il se présente, depuis la fin septembre, dans une minitournée, qui se conclura à Québec, le 17 novembre prochain. Intitulée Electric Voodoo Night, un clin d’œil à Jimi Hendrix, elle met en vedette notre Leloup national, entouré de ses complices, Mathieu Leclerc et Virginia Tangvald, avec qui il forme le groupe The Last Assassins, ayant donné son nom à l’album paru il y a quelques semaines.

 

Le 31 octobre, il s’amène à Brossard, à la salle L’Étoile du Quartier Dix30, qui retentira sous le « rock sale bluesé » du loup et de ses assassins, mais aussi ses grands succès, comme Cookie, Edgar et La vie est laide.

 

Pas le temps d’y assister? On se reprend le mercredi 2 novembre, à Laval, ou encore le lendemain, à Sherbrooke, ou bien vendredi, à Saint-Jean-sur-Richelieu!

 

Pour voir les dates de la minitournée.