Culture

Un album féministe pour les Hay Babies

Le trio acadien Les Hay Babies annonce la sortie de Boîte aux lettres, son troisième opus. Pour l’occasion, les trois autrices-compositrices-interprètes de musique indie-folk nous révèlent la fascinante histoire derrière leur dernier-né. Le groupe s’est notamment fait connaître au Québec en remportant les Francouvertes 2013.

Photo: Jim Dupuis

Un merveilleux hasard

« Julie et moi, on collectionne les vêtements et les objets vintage. Un jour, on a reçu un sac de linge accompagné d’un paquet de vieilles lettres. Elles étaient signées par Jackie, une femme qui a quitté Moncton pour Montréal en 1965, comme beaucoup l’ont fait et le font encore. Elle était ambitieuse et a vécu une vie vraiment incroyable. On a décidé de faire un album concept qui raconterait son histoire. »
– Katrine Noël, ukulélé et basse

Un album hommage

« Jackie a tout fait pour réaliser ses rêves. Rien, aucun garçon, aucun travail, n’était assez bon pour elle. Son esprit libre et sa force de caractère lui ont permis de travailler et de refuser de se marier et d’avoir des enfants. C’est grâce à des femmes comme elle qu’on a la chance de pouvoir faire des choix aujourd’hui. »
– Vivianne Roy, guitare et batterie

Prendre les rênes

« Pour la première fois, on coréalise l’album. Pendant le processus d’écriture, nous avons décidé de nous pousser au maximum avant de partager nos chansons avec nos collaborateurs. On a vraiment tripé. On savait qu’à nous trois, on arriverait à la vision et au produit raffiné qu’on avait en tête. On y a mis beaucoup de temps et de cœur. »
– Julie Aubé, banjo et guitare

Boîte aux lettres, en vente partout dès le 28 février.

À lire aussi: Le bestiaire feutré de Daphné Loubot Landreville