Elles ont testé

Promotion: Embarquez-vous avec moi?

J’ai accepté de relever le Défi Activia® 4 semaines durant le mois d’avril!

Je me suis fait prendre au jeu une fois de plus. Ceux qui me connaissent bien savent que je carbure aux défis. Mener une petite vie tranquille, j’en suis incapable. Je suis née avec des épaules qui veulent en mener large.

Et voilà qu’un beau matin de printemps, oui, le moment idéal où je deviens hypersensible à la mise en forme en vue de profiter du beau temps qui arrivera éventuellement, on me propose le défi suivant : manger deux yogourts probiotiques Activia par jour pendant quatre semaines. Est-ce que ça pourrait être plus facile svp? Je rigole et j’embarque.

J’ai commencé il y a 45 jours un nouvel entraînement de poids et haltères, et un petit boost est tout à fait indiqué avant la saison de course qui arrive à grandes enjambées. Excusez le jeu de mots facile. 🙂 Je recevrai tout plein de yogourts et je découvrirai de nouvelles saveurs. Comment dire non? En fait, j’avoue que ce qui m’emballe dans cette aventure, c’est le désennui que ça implique. D’accord, je me complique un peu la vie, mais pas tant que ça.

Ce que je souhaite, c’est de tenter de réinventer ma façon de consommer le produit. Dans mon travail comme à la maison, l’idée de manger avec plaisir est une priorité. L’idée de manger un banal petit pot de yogourt m’enchante peu, mais celle de le transformer m’allume. Le servir en dessert, oui. En collation, oui. Mais le yogourt a-t-il d’autres usages? Bien sûr: on peut l’utiliser pour une vinaigrette, une marinade, ou une collation protéinée (yogourt grec) après un entraînement. Les maths ne sont pas ma force, mais je vois soixante et quelques petits pots comme une montagne de possibilités. C’est beau, bon, pas cher en plus (gratuit dans mon cas, j’avoue, yeah!)! L’autre motivation, la plus intéressante, c’est qu’en relevant ce défi, je devrai prendre un instant pour le faire. M’arrêter. Prendre un temps d’arrêt, chose difficile pour la dynamo que je suis. Et c’est ce tout petit geste, en apparence anodin, qui pourrait en entraîner un autre et un autre encore.

Mieux manger est une motivation dite « santé » qui doit s’inscrire dans un ensemble d’engagements envers soi-même, qui procurent au final un bien-être. Mieux manger, mais aussi bouger davantage, dormir plus, rire tous les jours. Bref, c’est la théorie des petits pas. Un petit changement durable plutôt qu’un reset complet en début d’année ou chaque lundi, comme ceux auxquels j’ai échoué tant de fois. Alors amenez-en des défis « faciles ». Encore faut-il que je tienne la route. On verra. Et ça commence par un tout petit pot de yogourt. Why not? On s’en reparle dans 40 portions!

Si ça vous dit de me suivre dans ce défi (comprendre : il y a des prix à gagner d’une valeur de 5 000 $), je vous invite à visiter le site activia.ca. Ça commence le 30 mars.

D’autres blogueuses du programme ELLES ONT TESTÉ participent avec moi!
>> LIRE LEURS BLOGUES