Décoration

Déco: des idées pour réinventer les cocos de Pâques

Teinture naturelle, rubans éclatants, arrangements contemporains... Nos trucs pour faire des cocos de Pâques qui se démarquent!

Photo: Sian Richards

Photo: Sian Richards

Le printemps s’invite à table avec les décorations et accessoires colorés – et ça n’a rien de compliqué ! Pour confectionner des marque-places de Pâques vraiment chouettes, il suffit d’entourer des œufs de fil éclatant (fixé à l’aide d’un pistolet à colle chaude) et d’y attacher une étiquette ornée de ruban adhésif washi. Le complément parfait : une serviette en lin au liséré pimpant.

Cocos contemporains

Le centre de table du moment : un assemblage d’œufs de poule (blancs et bruns), de cane (bleu-vert), de caille (mouchetés) et, bien sûr, de cocos teints ou décorés. Pour un look moderne, on opte pour un bol sobre en bois au lieu du traditionnel panier en osier.

Photo: Sian Richards

Photo: Sian Richards

Jolis… mais périssables

Il est possible d’utiliser des œufs frais nature comme décoration, mais si l’on souhaite les consommer par la suite, mieux vaut ne pas les laisser plus de quelques heures – la durée du dîner de Pâques, par exemple – à l’extérieur du réfrigérateur. Un conseil : avant de mettre les œufs dans un bol, les laisser reposer à température ambiante et essuyer la condensation qui se forme à leur surface. Une précaution qui s’impose particulièrement s’ils sont par la suite en contact avec des cocos teints, dont la coloration pourrait couler. Pour un décor qui durera plusieurs jours, on utilise plutôt des coquilles vides.

Teintures naturelles

Photo: Sian Richards

Photo: Sian Richards

On peut teindre les œufs à l’aide de colorants alimentaires, mais pour un résultat 100 % naturel (et tout aussi ravissant !), on fouille dans le réfrigérateur et le garde-manger pour confectionner ses propres teintures. Tisane à la camomille, pelures d’oignon, bleuets et thé noir, par exemple, permettent d’obtenir respectivement des teintes jaunes, rouges, mauves et rousses.

La méthode 

  1. Faire bouillir six mesures d’eau avec une mesure de l’ingrédient choisi.
  2. Transférer le mélange dans un récipient et le laisser tiédir. Les œufs doivent y tremper au moins une heure et jusqu’à une journée. (S’ils n’ont pas été vidés au préalable, placer le récipient au réfrigérateur.)
  3. Retirer les œufs quand la nuance désirée est atteinte.

Rubans et fils éclatants

Pour enjoliver un œuf en un rien de temps, enrouler plusieurs fois un fil de couleur vive autour de sa partie la plus large, à l’horizontale, et le fixer à l’aide d’un pistolet à colle chaude. Répéter l’opération avec un fil d’une teinte différente, si désiré. Ou encore créer les motifs de son choix à l’aide de ruban adhésif washi étroit. Avec un minimum d’effort, on se retrouve devant toute une couvée de jolis cocos !

Photo: Sian Richards

Photo: Sian Richards

Comment vider un œuf

  1. Laver et sécher la coquille.
  2. À l’aide d’une grosse aiguille, percer tour à tour ses deux extrémités – il faut enfoncer l’aiguille assez profondément pour briser le jaune d’œuf. Élargir un peu le trou du dessous en faisant délicatement des mouvements circulaires avec l’aiguille.
  3. Tenir l’œuf au-dessus d’un bol. Souffler dans le plus petit trou jusqu’à ce que le blanc et le jaune soient sortis de l’autre côté.
  4. Bien rincer la coquille ainsi vidée et la laisser sécher complètement sur une grille, à la verticale.