Jardin

Les petits jardiniers

Aidez vos enfants à faire mille découvertes dans les plates-bandes et le jardin, de la terre plein les mains !

Un peu à la fois
Cet été, pourquoi ne pas initier vos enfants au plaisir d’avoir les deux mains dans la terre ? S’occuper des plates-bandes et du potager sera pour eux l’occasion de faire mille découvertes et d’apprendre les grandes règles qui régissent le rythme de la nature. Le réveil de la végétation au printemps est le moment idéal pour les faire participer à la réalisation d’un projet, qu’il s’agisse de faire pousser des légumes ou de planter de jolies fleurs.

Pierre Gingras, chroniqueur horticole pour le quotidien La Presse, réalise avec sa petite-fille un coin potager depuis les deux dernières années. Les lecteurs ont pu suivre cette aventure sous forme d’une série d’articles intitulée Le jardin d’Emma. M. Gingras souligne qu’il n’est pas toujours facile de soutenir l’intérêt des enfants et qu’il ne faut pas trop leur en demander en même temps. « L’idéal est d’en faire un peu à la fois. Pour démarrer, on les laisse décorer à leur goût un petit carré qu’on leur a réservé dans le potager. Ils peuvent par exemple tracer des dessins sur le sol avec des pierres, mettre en terre quelques plants de fleurs. Comme les enfants ne sont pas très patients, cela permet d’avoir un impact visuel immédiat et de les faire patienter jusqu’à l’arrivée des premiers légumes. »

Le chroniqueur suggère de planter des pensées, des soucis et des capucines, trois types de fleurs comestibles. Ce sera donc l’occasion de leur expliquer que tout ne se mange pas au jardin (les fleurs et les feuilles des plants de tomates, par exemple, sont toxiques) et qu’il faut toujours demander la permission à un adulte avant de goûter.

On peut ensuite passer aux plantations de légumes. « Les petits n’aiment pas trop les semis, car c’est long… Il faut donc choisir des variétés très hâtives et qui poussent vite », poursuit M. Gingras. Chaque matin, ce sera un plaisir que d’aller contempler avec eux la progression des plants. Avant l’heure du souper, on pourra laisser à nos petits jardiniers le soin d’aller récolter les légumes qui serviront à préparer le repas.

« Même si les enfants n’en mangent pas vraiment, les radis sont une bonne idée, notamment la variété Easter egg, dont les radis sont de couleurs différentes, ainsi que tout ceux de type Déjeuner français, à bout blanc et assez doux », suggère Pierre Gingras. Pour les carottes, il recommande les variétés courtes et rondes qui poussent vite, comme les mini-carottes Mignon ou Thumber belina. Les concombres miniatures ont toujours un franc succès auprès des enfants, par exemple les White wonder. On trouve aussi un concombre jaune, rond comme une balle de tennis (concombre Lemon). La laitue est un incontournable (Merveille des quatre saisons , par exemple) de même que les betteraves qu’on peut consommer même si elles sont encore de petite taille (certaines sont dorées : Burpee’s golden beat).

Les tomates cerises constituent un must dans le jardin potager des petits, notamment Sweet 100 et Sweet million, très sucrées et qui produisent tout l’été. On n’oublie pas les haricots (ceux de type Romano par exemple, longs et plats), les pois mange-tout (Super sugar snaps), les courgettes (la variété Eight ball est ronde), quelques courges (Bush delicata) et mini-citrouilles (Wee little). Enfin, faites-leur planter quelques vieilles pommes de terre germées et coupées en deux. Un vrai trésor à déterrer à la fin de l’été !

En règle générale, les enfants ne sont pas très intéressés par les soins et l’entretien du jardin. On les initie en les faisant participer aux différentes tâches à petites doses. C’est aussi l’occasion de leur enseigner quelques rudiments de base, comme reconnaître les mauvaises herbes, arroser sans détremper la terre, comprendre l’effet des engrais sur les plantes, etc.

On peut également leur apprendre à distinguer les insectes amis des insectes nuisibles, et leur montrer comment attraper et repousser ces derniers. La chasse aux indésirables tels que la chrysomèle rayée du concombre, le puceron ou le doryphore de la pomme de terre pourrait fort bien les amuser !


Vous savez que l’été est vraiment arrivé lorsque les fraises sont mûres. Les marchés regorgent de fraises aux couleurs artificielles, faussement parfaites et bizarrement grosses, (Fragaria x ananassa) qui, bien sûr, ne sont pas aussi bonnes au goût. Faire pousser vos propres fraises est un bien meilleur choix car vous savez exactement ce qui les a nourries ; les planter dans des contenants signifie que le fruit ne touche pas le sol et qu’il est plus facile d’empêcher les limaces de goûter à votre juteux produit.

La plupart du temps, quand on ne réussit pas à faire pousser des fraisiers, c’est qu’on les arrose trop. Par conséquent, assurez-vous de ne jamais saturer le sol d’eau. Les nutriments que contient le compost frais devraient être suffisants pour permettre à la plante de bien croître jusqu’à la floraison. Ensuite, donnez-lui, toutes les semaines, un engrais liquide à haute teneur en potasse et à faible teneur en nitrate ; par exemple, de l’engrais à tomates, jusqu’à ce que les fruits commencent à avoir de la couleur. Au mois de juin, les plants produisent des stolons sur lesquels des coulants se formeront. Coupez-les dès leur apparition pour forcer la plante à continuer de produire des fruits.

En choisissant différentes variétés, il est possible d’avoir vos propres fraises du milieu du mois de juin au mois d’octobre.

Plage d’âge : Six ans et plus

Période de l’année : Fin du printemps-automne

Trois pots de taille différente avec un mélange de débris au fond

Compost tout usage

Fraisiers, cinq ou six feront l’affaire

Marche à suivre :

METTEZ UN MÉLANGE de débris dans le fond du plus grand pot et remplissez-le de compost. Faites la même chose avec les deux autres pots et arrosez bien.

METTEZ LES POTS l’un par-dessus l’autre.

Prenez les PLANTS DE FRAISES un à un et plantez-les. Assurez-vous que la couronne – le point où les racines et les feuilles se rencontrent – soit juste au-dessus du niveau du sol. Tassez délicatement la terre autour.

Placez les pots dans un ENDROIT ENSOLEILLÉ à l’abri et arrosez périodiquement. À mesure qu’ils grandiront, les fraisiers déborderont des pots et créeront un effet de cascade.

ARROSEZ TOUJOURS les plants de fraises près de la couronne. Évitez d’utiliser un boyau : trop d’eau sur les fruits peut causer une maladie fongique, le botrytis.

Extrait du livre Jardiner avec les enfants (Éditions Broquet, 2005).

 

Choisissez vos variétés

Variétés du début de l’été (produisant des fruits de juin au début juillet) : « Elvira », « Honeoye », « Rosie »

Variétés du milieu de l’été (produisant des fruits tout le mois de juillet) : « Chambly », « Elsanta », « Pegasus »

Variétés de la fin de l’été (de la mi-juillet au début du mois d’août) : « Alice », « Florence », « Sparkle »

Variétés produisant une petite quantité de fruits tout au long de l’été, mais dont la saison peut se prolonger jusqu’à la fin septembre : « Aromas », « Mara des Bois », « Viva rosa »

À lire :  

Jardiner avec les enfants

(par Kim Wilde, Éditions Broquet, 2005)

Un beau livre rempli de suggestions pratiques pour développer chez les enfants un intérêt pour la nature.

 

 

 

Juju ? Mes 10 activités de jardinage

(par Julie Boudreau, Bertrand Dumont éditeur, 2006)

Un livre imagé qui décrit les différentes étapes de la création d’un petit jardin potager.

 

 

 

Juju ? Mon premier potager

(par Julie Boudreau, Bertrand Dumont éditeur, 2006)

Dix activités simples et amusantes pour les jardiniers en herbe.

 

 




Dans Internet :

Jardiniers en herbe

Plein d’idées d’activités de jardinage faciles à réaliser.

Le j@rdin des jeunes branchés (Jardin Botanique de Montréal)

Un merveilleux site à explorer : des idées de jardinage, des jeux, de l’information pour les recherches scolaires, une liste de livres pour les jeunes jardiniers, etc. Une section s’adresse aussi aux parents.

Tête à modeler 10/15 : jardinage

Quelques idées de jardinage pour les enfants.

Jardinons à l’école

Dans cet excellent site européen faisant la promotion des activités de jardinage en milieu scolaire, on peut trouver de l’information et un calendrier d’activités mensuel. Une section réservée aux enfants leur permet d’explorer le potager, la terrasse et la classe d’une école imaginaire.