Pratique

Jeux vidéo pour nos enfants : conseils d’achat

Pour vous aider à choisir des jeux vidéo adaptés aux goûts, mais, surtout, à l’âge de votre enfant, voici quelques conseils de l’Entertainment Software Association of Canada (ESA Canada).

1. Vérifier la tranche d’âge à laquelle le jeu s’adresse. Laisseriez-vous votre fils de sept ans regarder un film d’horreur réservé aux adultes ? Soyez vigilante, alors, car plusieurs jeux vidéo s’adressent uniquement aux 17, ou même 18 ans et plus. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut consulter le pictogramme de cotation (voir la liste) assigné par l’Entertainment Software Rating Board (ESRB).

 

Le pictogramme est situé
au bas de la boîte du jeu,

à l’avant et à l’arrière.

2. Prendre connaissance du contenu. En plus du résumé de l’histoire du jeu, l’arrière de la boîte présente un descripteur de contenu qui indique les éléments ayant influencé la cote de l’ESRB.

 


La mention « sang » indique que le jeu contient des représentations de sang et la mention « langage » signifie qu’il contient des jurons légers à modérés.

 

3. Aller au-delà de la boîte. Il existe de nombreuses sources d’information sur les jeux vidéo. En plus de fournir des informations de base à propos des titres offerts sur le marché (genre, durée, cotation de l’ESRB…), les magazines et les sites de critiques soulèvent aussi les points forts et les points faibles des jeux (qualité du graphisme, scénario, jouabilité…). Les démonstrations, aussi bien en ligne qu’en magasin, donnent également une bonne idée générale du jeu.

Suggestions de sites de critiques
En français :
JeuxVideo.com, HardGamers.
En anglais : GameSpot, IGN.

Une fois le jeu acheté…

• Utiliser les contrôles parentaux. Offerts sur toutes les consoles, ils permettent entre autres de limiter l’accès au contenu en fonction de l’âge de l’utilisateur, de fixer des horaires de jeu, d’établir des budgets mensuels pour le jeu en ligne et d’encadrer les fonctions de clavardage avec les autres utilisateurs dans le jeu en temps réel.

• Jouer avec les enfants. S’amuser avec l’enfant permet de le voir en action et de savoir s’il adopte une bonne attitude lorsqu’il joue à un jeu vidéo. C’est aussi un bon moyen d’éviter qu’il ne s’isole. Pourquoi ne pas en profiter pour jouer en famille ? C’est ce que font déjà plusieurs foyers canadiens si on en croit un sondage Ipsos Reid qui révèle que 57 % des parents jouent à des jeux vidéo avec leurs enfants.