Un bungalow rénové avec plein d'astuces pas chères

Une mère seule a transformé son bungalow d’une chambre en une maison moderne et spacieuse, idéale pour la vie de famille.

 
Photo: Nicola Tree

Voilà un projet de rénovation qui a nécessité une bonne dose de patience! Au cours des quatre dernières années, Samantha Hyde a peu à peu transformé son bungalow d’une chambre en une maison de deux étages où elle vit avec ses filles Ava, 14 ans, et Maude, 11 ans. En tant que chef d’une famille monoparentale au budget très limité, elle a dû prendre une série de décisions intelligentes et économiques. Mais le résultat – un intérieur au design unique et audacieux, truffé de belles trouvailles – correspond au potentiel qu’elle avait décelé dans cette propriété lorsqu’elle l’avait visitée.

Dans cette maison au plan inhabituel, la porte d’entrée donnait au départ sur deux pièces fermées: la salle de bains à gauche, et la salle à manger à droite. Pendant deux ans, Samantha a utilisé le salon comme chambre, alors que ses deux filles se partageaient la salle à manger. Mais au moment où Ava et Maude approchaient de l’adolescence, leur mère a réalisé qu’elles avaient besoin de plus d’intimité. Elle a fait construire, au-dessus de la maison, un étage supplémentaire dont la superficie équivaut à la moitié de celle du rez-de-chaussée, y aménageant deux chambres et une salle de bains réservée aux filles. 

Samantha a retiré, couche par couche, tout le papier peint qui couvrait les murs du salon. Ainsi mis à jour, le plâtre d’origine s’est révélé d’une texture riche. Elle a donc décidé de le laisser tel quel. Photo: Nicola Tree

L’escalier menant à ce palier – tout comme l’étage au complet – a été fait avec du bois OSB (oriented strand board ou « panneaux à copeaux orientés »), un matériau qui est en train de surpasser le contreplaqué au Québec à cause de son coût moins élevé. Ce bois est même devenu un élément vedette du décor. 

Le reste du nouvel espace, percé d’un puits de lumière, a été ouvert sur le rez-de-chaussée. Située juste en dessous, la salle à manger est lumineuse et semble plus spacieuse grâce à un plafond de presque cinq mètres de haut.

La propriétaire n’a pas misé sur des meubles design hors de prix pour donner du caractère à son intérieur, mais plutôt sur des touches de couleurs sombres, des plantes judicieusement placées et des trouvailles amusantes.

Les matériaux épurés constituent aussi une toile de fond idéale pour la collection éclectique d’œuvres d’art et de luminaires originaux qu’elle a rassemblée au fil des années lors d’encans et de voyages.

Avec ce rangement mural sobre, le bureau au salon se fait rapidement oublier après 17 h. Photo: Nicola Tree

Un décor à petit prix

Les astuces petit budget de Jacinthe Leroux, designer et animatrice de Faites-nous la cour, diffusé sur les ondes de Canal Vie.

  • Acheter futé.
    En combinant des trouvailles bon marché avec quelques éléments plus chers (un meuble sur mesure, par exemple), on obtient un décor chic sans trop dépenser.
  • Chercher les bonnes affaires.
    Dans les grandes surfaces, les magasins de liquidation, les petites annonces, etc., on peut trouver des produits de marque à prix réduit, issus des saisons précédentes, des fins de série, des invendus et des modèles d’exposition. Ainsi, dans cette maison, le comptoir de cuisine est une planche qui servait auparavant à affiner le fromage, et la literie, tirée d’une élégante collection,  a été acquise à moitié prix.
  • Exploiter la peinture.
    Peindre un mur d’une teinte sombre lui donne du style et de la profondeur. On utilise aussi la couleur pour harmoniser des meubles disparates.
  • Miser sur les produits d’entrée de gamme.
    Pour certains matériaux, comme les carreaux métro en céramique blanche, il n’y a pas de réelle différence de qualité entre les marques. On choisit donc l’option la plus abordable.
  • Mettre de l’huile de coude.
    En se chargeant soi-même des travaux, on économise beaucoup. On commence par s’équiper des outils de base. Au besoin, on apprend quelques rudiments en demandant conseil à quelqu’un de son entourage. Même chose pour la couture: nul besoin d’être une couturière chevronnée pour réaliser des housses de coussin ou des rideaux droits.
  • Faire le plein d’inspiration.
    Les babillards virtuels, comme Pinterest, regorgent d’idées budget sympas.

 

La propriétaire a fabriqué ce portemanteau elle-même. Photo: Nicola Tree

Portemanteau à faire soi-même

  1. On aura besoin d’un tuyau de cuivre, de coudes en cuivre, d’anneaux Munsen, de robinets d’arrêt et d’un coupe-tuyau (dans les quincailleries).
  2. Couper le tuyau de cuivre selon la longueur désirée.
  3. Ajouter les robinets d’arrêt.
  4. Fixer les coudes à chaque extrémité.
  5. Installer le tuyau au mur à l’aide des anneaux Munsen.

 

À lire aussi: Comment rafraîchir la déco sans rien acheter

 

Impossible d'ajouter des commentaires.