Art de vivre

S'initier au scrapbooking

Une activité amusante et gratifiante, qui ouvre toutes grandes les portes de votre créativité. Les soirées filent quand on s’y met !


 

Le scrapbooking, c’est une façon artisanale de mettre en valeur vos photos, dans un album enjolivé. Une sorte de diaporama commenté sur papier, souvent thématique : voyage, bébé, anniversaire. Vos meilleures photos peuvent aussi servir à confectionner des cartesde souhaits, des cartons d’invitation ou des pages que vous encadrerez… et que vous pourrez offrir.

Choisissez une section ou cliquez sur « page suivante » pour voir l’ensemble de l’article :

À savoir avant de commencer
· Comment démarrer
· Le « brouillon »
· Colle, papier, ciseaux
· « Encadrement »
· Les écrits restent

S’équiper
· 10 outils de base
· Où acheter le matériel
· Commander ses photos en ligne
S’inspirer
· 5 idées d’ornements pas chers
· Des idées pour vous lancer
· L’album de bébé
· Le book of me
· Le mini-album de remerciement
· Des vacances de rêve
· Noël en famille
· L’arbre généalogique
· Autres idées de thèmes
· Des sites pour s’inspirer

Ateliers de scapbooking
· Ateliers pour expérimenter
· Atelier de scrapbooking
· Atelier d’estampage

À savoir avant de commencer

Comment démarrer
Sélectionnez d’abord des photos que vous aimez, qui vous inspirent ou qui vous rappellent de beaux souvenirs. Imaginez ensuite l’ambiance, le style de votre page. Une méthode ? « Je mets par écrit ce que la photo suscite en moi, l’émotion, pourquoi c’était un événement particulier, ce qui s’est dit cette fois-là. La date et l’endroit aussi, parce qu’on oublie avec les années ! Après, je construis ma page et je choisis les couleurs », explique au téléphone Mimosa, une adepte talentueuse que j’ai repérée en furetant dans Internet sans savoir qu’elle était la cofondatrice du forum de discussion sur le scrapbooking que je consultais ni qu’elle habitait en France !

Le « brouillon »
Avant de coller une photo sur votre beau papier ou dans un album, faites un test. Prenez une photocopie ou une copie imprimée maison de la photographie choisie, mettez-la sur la page et disposez vos ornements. Puis jugez de l’effet. Écrivez ensuite à la mine les mots choisis. Tout se tient ? Êtes-vous vraiment sûre que vous voulez transformer cette photo en mosaïque ? En riant, Mimosa raconte que son mari lui a interdit de « sacrifier » les photos des albums accumulés au fil des années : elle les a donc toutes numérisées. Selon elle, pour le collage final, mieux vaut commander des tirages supplémentaires que d’imprimer les siens soi-même « car les labos appliquent sur les photos un fixateur protecteur que l’imprimante maison n’a pas ». Une fois que votre esquisse de collage vous satisfait, passez aux choses sérieuses.


Colle, papier, ciseaux
Les photos sont fragiles. Pour les conserver longtemps sans les altérer, munissez-vous de colles et de rubans adhésifs sans acide (précisé sur l’étiquette). Très utiles : les petites pastilles adhésives (coûteuses mais géniales) et le ruban adhésif double face. Précaires aussi sont les papiers, qui se dégradent avec le temps. Cela vaut donc la peine d’investir dans les papiers conçus pour le scrapbooking : cartonnés, vélin, imprimés, texturés… dans tous les tons désirés. Le carton qui sert de soutien, lui, doit être solide. Une bonne paire de ciseaux vous aidera, mais un couteau d’artiste, ou un Exacto, améliorera votre précision. La règle est utile pour couper droit !

« Encadrement »
Pour faire ressortir une photo, observez ce qui y figure : lignes, motifs, courbes, couleurs. Servez-vous de ces détails pour agencer les ornements que vous ajouterez sur votre page. Une façon simple de mettre une photo en valeur : l’« encadrer » avec des rectangles découpés dans du carton de couleur.

Les écrits restent
Celles qui ont une belle main d’écriture jetteront leur dévolu sur des crayons feutres (antiacides de préférence), des plumes ou des pastels. D’autres se constitueront une base d’estampes d’alphabets et de tampons encreurs (rentables à long terme si on devient passionnée). L’ordinateur est aussi votre ami. Écrivez dans un logiciel de traitement de texte vos phrases ou vos mots dans la police et la grosseur de votre choix. Imprimez sur du papier coloré, un transparent ou une simple feuille, et découpez selon vos besoins. Mais gare aux fautes !

S’inspirer

5 idées d’ornements pas chers :

  • Feuilles et fleurs tombées des plantes, ou végétaux ramassés en promenade, mis à sécher
  • Bouts de lacets ou de rubans attachés aux sacs ou aux vêtements.
  • Capsules de bouteilles de bière : coller à l’envers et garnir le milieu.
  • Bouts de tissu, feutrine, dentelles, raphia, jute.
  • Fleurs de tissu du « magasin à un dollar » : quand on enlève la tige, on peut recomposer plusieurs fleurs avec les pétales.

Des idées pour vous lancer

L’album de bébé

Collage réalisé par Mimosa
C’est le thème le plus populaire chez les « scrappeuses ». Comme Bébé est souvent la vedette de nos photos personnelles, la matière première ne manque pas ! On peut ainsi démarrer un album chronologique autour de son enfant, de sa naissance à sa première dent, en passant par toutes les grimaces immortalisées par notre appareil photo.

Le book of me
Quelles ont été les étapes marquantes de votre vie ? Qui sont les personnes que vous aimez le plus ? L’album personnel (ou book of me) est le livre de votre histoire, de vos goûts, de vos activités préférées, des choses que vous affectionnez. En images, il raconte qui vous êtes.

Le mini-album de remerciement
Vous avez été invitée à un souper chez des amis, à une fête réussie, à une sortie inoubliable. Si vous désirez exprimer votre gratitude à vos hôtes, pourquoi ne pas leur confectionner un petit album composé des photos prises lors de cet événement ? On vend des mini-albums chez Omer DeSerres.

Des vacances de rêve

Photo du Bic : Caroline Fortin
Qu’elles aient eu lieu au Québec, en Afrique ou en Europe, nos vacances peuvent revivre sous nos yeux grâce au scrapbooking. On enjolive ses photos avec des souvenirs ramassés au cours du séjour. Ici, ce paysage du Bic a servi de prétexte à un album thématique dans lequel le bleu, le vert et le gris des rochers occupent une place prépondérante.

Noël en famille
Toutes ces photos de mines réjouies, de paysages hivernaux et d’enfants qui déballent leurs cadeaux peuvent servir à créer un album que nos proches prendront plaisir à feuilleter l’année suivante.

L’arbre généalogique


Collages réalisés par Mimosa Si vous disposez de photos de vos grands-parents et arrière-grands-parents, vous pouvez vous amuser à reconstituer votre lignée.

Autres idées de thèmes
Soupers de filles ; une journée aux pommes ; la cueillette de citrouilles et/ou l’Halloween ; un club de lecture ; une randonnée en montagne ; les meilleurs travaux scolaires de nos enfants ; une séance cocooning entre copines ; un anniversaire mémorable, etc.

Des sites pour s’inspirer
La scrapbookerie s’affiche comme le premier site québécois sur le scrapbooking. Sa section Formation virtuelle est bourrée de conseils pour celles quivoudraient s’initier à cette activité.

Scrappons ensemble est un forum de discussion francophone qui propose une section Trucs et Astuces fort complète pour les débutantes. Il faut d’abord s’inscrire.

ScrapBook Québec est un site québécois très bien fait, qui met aussi à la disposition des passionnées un atelier où aller scrapper librement, à Laval. Coût : 3 $ / heure, jusqu’à un maximum de 10 $. Matériel d’estampage disponible.

Two Peas in a Bucket : un site anglophone où des scrappeuses du monde entier vont afficher leurs créations (cliquez sur PeaNut Gallery). On y trouve parfois des commentaires en français. Un must.

S’équiper

10 outils de base :

  • 1 paire de bons ciseaux
  • 1 crayon à mine
  • 1 gomme à effacer
  • 1 règle
  • 1 Exacto
  • colle sans acide (et idéalement ruban double face)
  • papier ou carton, de préférence sans acide (ou un album)
  • crayons feutres noirs et de couleurs de qualité
  • photos
  • ornements

Où acheter le matériel
On peut commander le matériel nécessaire au scrapbooking dans plusieurs sites Internet (lier vers la partie Des sites pour s’inspirer). Mais les boutiques suivantes offrent aussi une belle sélection de papiers, ornements, albums, etc. :

OMER DESERRES
Montréal
• 334, rue Sainte-Catherine Est, (514) 842-6637
• 2134, rue Sainte-Catherine Ouest, (514) 938-4777
• 1001, rue du Marché-Central, (514) 908-0505
Québec
• 2580, boul. Laurier, (418) 650-1500
• 480, rue Caron, (418) 529-9586  
Chicoutimi
• 1830, boul. Talbot, (418) 549-5547
Rive sud de Montréal
• 4065, boul. Taschereau, (450) 443-6669  
Laval
• 1604, boul. de l’Avenir, (450) 682-8707
Trois-Rivières
• 1360, boul. des Récollets, (819) 372-3818
Sherbrooke
• 20, Wellington-Nord, (819) 563-4811  

ESSENCE DU PAPIER
Montréal
• 4160, rue Saint-Denis, (514) 288-9152
• 1307, rue Sainte-Catherine Ouest, (514) 844-2666
• 1307, rue Sainte-Catherine Ouest, (514) 844-8244
• 1 Place Ville-Marie, (514) 874-9834

L’OISEAU BLEU, MATÉRIEL D’ART ET D’ARTISANAT
• 4146, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, (514) 527-3456

Commander ses photos en ligne
De nombreux labos fournissent maintenant le service de commande de photos en ligne. Si on dispose d’Internet haute vitesse, c’est une manière rapide et efficace d’envoyer ses clichés à imprimer. Dans la plupart des cas, le paiement se fait en magasin, donc on n’a pas à donner son numéro de carte de crédit en ligne ? bien que toutes les commandes se fassent de toute manière en mode sécurisé. On peut aussi choisir de graver ses clichés sur un CD et l’apporter en succursale.

Pharmacies

  • Il y a plus de 400 pharmacies Jean Coutu au Québec, donc autant de points de chute où aller chercher ses photos.
    Prix du 4? x 6? : 0,29 $.
  • Chez Uniprix, les photos sont développées dans les 48 heures, et la correction des yeux rouges se fait automatiquement au laboratoire.
    Prix du 4? x 6? : 0,29 $.

Laboratoires professionnels
Les prix y sont plus élevés que dans les pharmacies, mais la qualité y est souvent supérieure, ne serait-ce que pour le calibrage des couleurs. Il m’est déjà arrivé de faire développer des photos d’Afrique à l’épicerie du coin, et de commander des tirages supplémentaires dans un labo professionnel : la différence était impressionnante ! Ces experts offrent aussi la livraison postale, pratique quand on n’habite pas Montréal, mais qui entraîne des frais supplémentaires.

  • De nombreux photographes professionnels font développer leurs clichés chez LL Lozeau. Il faut télécharger un logiciel ? convient aux plateformes Mac et PC.
    Prix du 4? x 6? : 0,24 $.
  • Contact image offre un service et une qualité similaires. Il faut aussi télécharger un logiciel, qui convient aux deux plateformes.
    Prix du 4? x 6? : 0,79 $.
  • Au Centre japonais de la photo, on peut télécharger le logiciel J’imprime (Mac ou PC) et se faire livrer nos photos ou passer les chercher dans une succursale participante.
    Prix du 4? x 6? : 0,29 $
  • Astral photo offre aussi le service d’envoi postal ou de ramassage en succursale, mais on n’a pas besoin de télécharger de logiciel. Certaines parties du site sont en anglais seulement.
    Prix du 4? x 6? : 0,35 $.

Des ateliers pour expérimenter
Vous voudriez essayer avant d’investir dans le matériel ? Sur ces sites, vous trouverez des calendriers d’ateliers offerts en groupe. La plupart offrent aussi de l’équipement et des papiers à acheter en ligne.

La scrapbookerie, à Granby et à Laval

La bonne idée, à Pointe-Claire

La folie du scrapbook, à Laval

ScrapBook Québec, à Laval

Scrapbook centrale, à Dollard-des-Ormeaux

Omer DeSerres, offre périodiquement des ateliers gratuits dans ses succursales. On peut se tenir au courant en s’abonnant au bulletin électronique.

Un atelier de scrapbooking chez vous !
Vous préféreriez une démonstration dans le confort de votre maison ? Comme les plats Tupperware et les cosmétiques Avon, le scrapbooking a maintenant ses consultantes à domicile ! Creative Memories est un leader dans le domaine, avec 90 000 représentants dans 12 pays. Au Québec, environ 200 consultantes se déplacent pour offrir un atelier d’introduction au scrap. Tout ce qu’on doit avoir en mains, c’est 5 ou 6 photos. On apprend à créer une page avec les papiers, les autocollants et les outils fournis. Nul besoin de recruter tout le voisinage pour la rencontre, qui dure une heure. « Il doit y avoir de l’espace pour tout le monde… donc on utilise souvent la table de cuisine. Personnellement, je me déplace pour un minimum de deux personnes », précise Catherine Galarneau, une scrappeuse de Longueuil qui donne des ateliers depuis plus d’un an. Bien sûr, une fois votre page de scrapbooking terminée, on vous présentera le catalogue de produits de Creative Memories, au demeurant fort attrayant. Et si vos invités décident d’acheter des articles, l’hôtesse reçoit des produits gratuitement en fonction du montant de la facture totale.

Pour trouver une consultante près de chez vous : 1 800 660-1897 ou canada@creative-memories.com.

Ou un atelier d’estampage
La compagnie Stampin’Up! fonctionne aussi avec des démonstratrices à domicile et la vente directe. Elle a même pris soin de produire un catalogue en français pour ses clientes du Québec. Les étampes sont aussi utiles pour le scrapbooking que pour décorer la maison.
Pour trouver une consultante : 1 800 STAMP UP.